En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Grève : le bras de fer se durcit
 

Les négociations sont toujours au point mort entre les agents de sureté et la direction. Une proposition de loi sur le service minimum dans les aéroports doit être examinée le 24 janvier. Claude Guéant se dit prêt à faire appel aux forces de l'ordre pour remplacer les grévistes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

151 opinions
  • Boris 86
    Boris 86     

    Vivent les vacances, seul un obstacle les grèves. Mais des grèves qui ne génent personnes expliquez moi. La direction peut aussi accepter les exigeances des grèvistes au lieu d'embaucher des sous-traitants surtout que l'on dramatise. les dérangements ne sont pas très significatifs.Dialoguer c'est la meilleure des solutions.

  • démocrite
    démocrite     

    Oui je soutiens les grévistes et j'encourage les Français à se rebeller.Bien à vous

  • démocrite
    démocrite     

    La cavalière Frau Merkel, découragée de perdre un allié lâchement frappé par les agences de notation, pourrait bien elle aussi entrer dans le « money-time » : abandonner l’Euro aux indécrottables européens et rétablir le bon vieux Deutschmark comme nous l’évoquions dans une précédente livraison. Pour Berlin, une opération éventuellement bien moins coûteuse que de garantir en dernier ressort, la robustesse de l’édifice financier européen qui se lézarde. Après tout, rembourser en Deutschmark, des dettes teutonnes souscrites ces dix dernières années en Euros, dévalués de 30 à 40% en cas de bras d’honneur allemand, pourrait s’avérer une très bonne opération pour la nouvelle dame de fer.Sarko 1er victime des forces perfides de l’axe Cameron-Merkel : quel pied de nez de l’Histoire….

  • démocrite
    démocrite     

    La crise est mondiale les solution le sont aussi, et qu’est ce que nos gouvernements de la planète ,font il nous offrent l’austérité ,elle ne peut qu’appeler l’austérité ,c’est le serpent monétaire ,qui se mord la queue .Tous les pays ,et pas seulement la France rentrent dans un monde sans relance de l’économie les financiers ce gavent de l’austérité ,les banques que l’on a soit disant sauvé ,celle qui nous prêtent à des taux exorbitant, se gavent ,s’engraissent et de l’autre coté alimentent la mondialisation .Posez vous la question ,pourquoi pas des prêts à taux zéro ? ET OUI les actionnaires veulent leur part et la plus belle, cette envie de toujours en vouloir plus et encore plus, il faut de la progression et même dans le cynisme .Mais eux sont tranquille sur leur grand bateau sur les hauteurs de la Suisse, Monaco St Barth ou l’Isle de Mann etc.…Bien sur nous allons essayez de passer noël bien su nous allons consommer bien sur nous allons emprunter .Mais ou vat on ? Vers la récession ? Bien à vous

  • démocrite
    démocrite     

    Bonjour à tous ,la grève devrait être générale en France ,parlons salaires et parlons bénéfices ,mettons tous sur la table ,les écarts entre les salaires se creusent et personne ne dit mots ,imaginez je vous augmente de même pas le taux d’inflation qui marche sur un indice INSEE complètement faussé pas de prise en compte du logement ,de la santé et du transport par exemple .Je vous donne une augmentation générale de 1,5 % pour un salaire du bas de 900 eur et pour un salaire moyen de 1400 eur et pour un salaire allez de 2400 eur ,combien cela fait il pour le premier salaire le deuxième et le troisième ,et imaginez cela sur trente années ,et imaginez qu’il y est aussi un système de prime sur la même indexation par exemple 10% D’intéressement au bénéfices ,alors imaginez l’écart entre le salaire du bas et celui du haut ;ça c’est ce qui ce passe dans la majorité de nos grandes entreprises et je ne vous parle pas des augmentation personnel .Alors allons nous laisser encore longtemps les choses se faire ou bien allons nous réagir . juste pour faire un constat ,il ne faut pas confondre les nouveaux patrons des petites PME et PMI qui paient pour les grands financiers ,qui avec leur insatiable appétit détruisent notre économie ceux là même, ,qui comme Mm Béthencourt, ont hérité de fortune gagné sans scrupule par son père qui pendant notre grande guerre avait obtenue par la collaboration l'ouverture de sa grande et belle entreprise , ceux là même qui se goinfrent dans les paradis fiscaux des taux de notre dette et qui finance aussi avec leurs banques la mondialisation. La crise est mondiale et les solutions sont mondiales Ils faut l'harmonisation de a fiscalité internationale ,afin d'éliminer les paradis fiscaux ;il faut couper l'envie des financier à toujours en vouloir plus ,cette envie constante qui fait délocaliser des entreprises qui font des bénéfices.LES SOLUTIONS SONT MONDIALES ,il faut l'harmonisation des contrainte sociales salariales ,afin de ne pas exporter des charges sociales aux raz des pâquerettes, nous ne devons pas pousser les salaires vers le bas ,mais vers le haut ,la créations d'emplois, doit être notre premier but afin d'augmenter les cotisants, plus de cotisant et non moins. La dette avec moins de cotisant, a fait et pour cause le plus grand bien aux paradis fiscaux, qui nous prêtent cette argent et qui de l'autre coté finance la mondialisation, d’un coté ils font un monceau de fric avec la mondialisation et de l'autre avec nos dettes, L’EUROPE ME FAIT sourire la crise est mondiale les solutions sont mondiale. Et les rapaces, qui se goinfres sur leurs yacht à 300 millions sont heureux eux avec la crise. Quand à l’indice des prix INSEE, si On y retire, le transport, le logement et la santé, que vous reste-t-il ? Bien à vous

  • A mon pays...
    A mon pays...     

    le jour ou je serais en désaccord avec mon job....ben j'en changerais...(la solidarité n'est plus qu'un mot dans ce pays ..)

  • joelderquy
    joelderquy     

    Bonjour!
    Je soutiens à 100% les grévistes car hélas le patronat restant insensible à leurs demandes c'est le seul moyen de se faire entendre. De plus les agents de sécurité touchent un salaire de misère compte tenu de leurs horaires infernaux (une vie de famille "normale" est impossible dans ces conditions. Et l'on voit la scandaleuse réaction de ce gouvernement voulant mettre des gendarmes et policiers (qui eux sont couverts et ont de meilleurs traitements et sont fonctionnaires) cela est inadmissible. La droite a cassé le service public et continue à le faire.
    Tenez bon continuez la grève jusqu'à satisfaction de vos demandes.
    joelderquy professeur.

  • lagon5462
    lagon5462     

    Hop,Hop!!! La so..lu..tion, délocalisation des contrôles de sécurité,le seule langage du capitalisme cupide et vorace, Houps!! peuvent pas c'est un aéroport, ben merde alors!!! M'sieur Sarko donne leur du fric!!

  • lagon5462
    lagon5462     

    Moi je signe même a 1€/heure comme a la Zola

  • maxdu 13
    maxdu 13     

    je croyais que comme la dit la petite souris avec moi quand il y a une grève on ne la voit pas pourtant celui on la voit on l'entend ect...

Lire la suite des opinions (151)

Votre réponse
Postez un commentaire