En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Gennevilliers : policiers blessés après des interpellations
 

Dimanche soir à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, des policiers de la BAC ont été la cible de jets de pierres d’une quarantaine de jeunes. Ils étaient venus appréhender deux mineurs occupés à scier le poteau d’une caméra de vidéosurveillance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • luxuriance
    luxuriance     

    Et les groupements de CRS où sont-ils ?
    Pourtant, ce sont des forces opérationnelles non ?

  • lateteatoto
    lateteatoto     

    plus facile d’arrêter les handballeurs...

  • evilli
    evilli     

    Les risques du metiers les ptis gars ou alors change de job , mais la ce sera plus dur et la place ne sera plus garantie a vie ...

  • fifirififi
    fifirififi     

    Ils voulaient surement devenir bucherons>. Ils avaient la vocation et les flics étouffent cette vocation naissante dans l'oeuf !!!! Tant pis !!! ils feront serruriers sur des camions blindés, distributeurs d'amour en cave ou marchands de poudre qui fait rire pour bobos gauchos et bobos liberaux-umpistes.

  • zazy
    zazy     

    Comme cela me ferait plaisir de les voir dans le RER (le vrai, celui que prennent les employés pour aller bosser, pas celui qu'on prépare pour les élus) aux heures de pointe, serrés comme des sardines. Pour le coup ils auraient une véritable vision de la "France d'en bas" !

  • CARNYX
    CARNYX     

    Le front national n'expulserait pas ceux qui respectent la France,regardez si vous n'êtes pas borné,obtu,au front national il y a toutes les origines,REGARDEZ,APPROFONDISSEZ,SVP! lE point commun est de respecter ce beau pays qui est quand même avant tout le nôtre et ça jamais ce ne sera négociable!!! C'est clair.

  • dilmoun
    dilmoun     

    vite en grève la police surtout celle qui campe devant l'Elysée et les ministères, et les personnalités à protéger, qui ne risquent rien.

    puisqu'il n'y a pas de vraie délinquance en France.

    Allez on laisse mamie Taubi, Valls et consorts se promener tous seuls, comme des grands, et on leur reprend les voitures de fonction, pour qu'ils utilisent les transports publics, qui sont tellement sur.

    On va faire des économies de police et ça les reposera un peu.

  • racarm
    racarm     

    nos juges (sociaux) vont dirent qu'il faut leur donner une énième chance. D'un âne on ne fait pas un cheval de course. Surtout en faisant appel à ce qu'ils ont de bon. Ils sont totalement déconnectés de notre vision de la vie en société. Ils ont leur propre signification des mots .Seule une rééducation musclée en centre adapté pourrait les améliorer. Mais là ,pas touche, c'est immoral etc...

  • Alain du 50
    Alain du 50     

    Ils ont du penser que c'était des web Cam, tout simplement .

  • Sous liberté conditionnelle
    Sous liberté conditionnelle     

    En Grande Bretagne, les caméras ont aidé à élucidé pas mal de délits et de crimes. Néanmoins, rien est parfait. Ce sont les radars routiers qui ne servent à rien dans ce pays parce qu'ils reviennent plus chers que ce qu'ils rapportent et les entreprises privées qui les exploitaient jettent l'éponge. Les automobilistes anglais connaissent bien le fonctionnement des entreprises privées, car sans bénéfices et amortissements des investissements, c'est l'échec assuré. Chaque respect de la limitation de vitesse pousse le radar vers la casse. Le mot est passé, les résultats sont là.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire