En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Hier la gendarmerie a lancé sa campagne : "Gendarme, pourquoi pas vous?".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • OCHE
    OCHE     

    Sarko prédirait-il des mouvements populaires ? Avec lui tout est possible...

  • La somme
    La somme     

    D'un côté le ministre annonce plus de 40 000 suppressions de postes au ministère de la Défense, de l'autre, il embauche 13 000 gendarmes. C'est donc 55 à 60 000 militaires de l'Armée de Terre, de la Marine Nationale et de l'Armée de l'air qui seront rayés des contrôles. Eux resteront muets comme le statut qu'ils ont accepté les y incite. Pourquoi ne pas transférer directement les 100 000 Gendarmes au ministère de l'intérieur qui est leur seul employeur? Ce serait beaucoup plus clair, en particulier sur le plan budgétaire. Le statut de militaire est différent de celui de fonctionnaire de Police, certes! On ne peut avoir les deux.

Votre réponse
Postez un commentaire