En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Thierry Lepaon (CGT) estime que les mesures du gouvernement sont "régressives".
 

Le gel du point d'indice des fonctionnaires jusqu'en 2017 par le gouvernement Valls a suscité la colère des syndicats.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • mariekisslajoue
    mariekisslajoue     

    fonctionnaire depuis 15 ans dans la territoriale, le parent pauvre de la FP, en plus en bas de l'échelon. Hausse du coût de la vie + hausse des charges salariales + point d'indice gelé = salaire en baisse, pas de gd chose certes, 2 à 3 € par mois, mais qd même. Le service public avant tout mais à quel prix ????

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Vous avez raison mais si vous prenez en considération que l'augmentation des dépenses est affine alors il faudra diminuer plus que proportionnellement le nombre de fonctionnaire. Maintenant c’est une question de vie ou de mort de notre pays.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    S'il vous plait ne vous y mettez pas vous aussi, sinon il n'y a plus un parti valable en France. Il y a vraiment beacoup trop de fonctionnaire, beaucoup trop de privilèges accordés. C'est ce qui qui coûte le plus cher.

  • Mortel
    Mortel     

    tu parle les syndicats !!!!! là il vont monter au front pour défendre leur privilèges et ceux de leur copains fonctionnaires , ça va êtes la fêtes a Marseille , la capital du syndicat qui fait rien ........mdr

  • Le Mouvement RLB
    Le Mouvement RLB     

    Pourquoi s'en prendre aux fonctionnaires? A force de décourager et diminuer les personnels les services publics se dégradent. par qui va t on les remplacer soit par des entreprises privées ou des associations sponsorisées . Dans les deux cas cela coûtera beaucoup plus cher et surtout la situation sera incontrôlable. Au lieu de s'en prendre à ces agents que le gouvernement annule les aides accordées aux délinquants, aux sans papiers et aux associations.

  • Celimene
    Celimene     

    ben voyons à croire qu'en France l'économie se fait avec des fonctionnaires ! et les TPE, PME et PMI qui sont étranglés de charges et qui mettent la clé sous la paillasson assaillis par les URSAFF, CAF et j'en passe .... qui n'ont droit à rien (pas de chômage pour eux) les médias n'en parlent pas ... quant aux syndicalistes dans ce Pays ils ne se battent pour les ouvriers mais pour eux avec des retraites hors du communs ... ils ont voté pour la gauche (pas tous ... ) mais pour ceux qui ont voté FH ils devraient jubiler, être satisfaits et contents de payer pour tous ceux qui arrivent sur notre territoire avec des aides qu'aucun Français ne touchera ! c'est un gouvernement qui nous fait honte dans le monde entier et ils osent en plus nous donner des leçons qu'ils ne s'appliquent pas évidemment. Eux ils encaissent à titre perso les efforts ce n'est pas pour eux ! c'est pour les autres.

  • diabolo12
    diabolo12     

    CA y es ca commence a pleurer pour defendre ses petit privileges comme d'hab.Au moins qu'ils nous fassent une bonne grosse manif voir si Vals leurs envoi les CRS comme pour certaines manif !! De toutes facons on nous dit pas tout car le gouvernement n'auras pas les couilles de vraiment léser le peu d’électorat qui lui reste !

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    avec 35 miiliards de retraites non couvertes par l'augmentation des cotisation des retraites, si Valls ne fait rien pour geler les salaires, le cout des retraites non couvertes pourrait atteindre 100 milliards. Les syndicats le savent parfaitement .Le danger est que les retraites coute plus que les salaires... Mais Valls ne veut pas proposer d'abaisser les salaires de debut de 30% car le sous SMIG c'est pour le privé. Augmenter le temps de travail de 40h payé 35h, et diminution des effectis de 5% avec mobilité obligatoire. sans parler la retraite prise à partir de 63 ans Non rien de cela et pourtant Hollande lui fut d'accord à Bruxelles pour signer cette rèforme. Quel courage!

Votre réponse
Postez un commentaire