Gay Pride : espoir après les promesses du gouvernement

C'était peut-être la dernière fois que le mariage gay était une revendication brandie pendant la Gay Pride, qui a défilé ce samedi à Paris : le gouvernement a confirmé vendredi que les homosexuels pourraient se marier en 2013.

Patrick Sauce | Amélie Pateyron | Ani Basar
Le 30/06/2012 à 20:35
Mis à jour le 30/06/2012 à 20:46

 

La Gay Pride parisienne a rassemblé samedi environ 60.000 personnes selon la préfecture de police et "largement plus qu'un demi-million" selon les organisateurs, la participation étant en forte hausse par rapport à la précédente édition. Outre les 60.000 participants qui défilaient de Montparnasse à Bastille, la manifestation a également rameuté "sans doute plusieurs dizaines de milliers de spectateurs", et s'est déroulée sans incident, a ajouté la préfecture de police, qui avait comptabilisé 36.000 personnes en 2011.

Il faut encore avancer sur la question de l'homoparentalité

De son côté, Nicolas Gougain, porte-parole de l'Inter-LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) s'est réjoui car "on est nettement plus nombreux que l'année précédente, il y a largement plus qu'un demi-million de participants". L'année dernière, les organisateurs avaient fait état de "plus d'un demi-million" de personnes. Il a estimé que "cette participation exceptionnelle est due aux attentes des personnes LGBT suite aux annonces faites" par le gouvernement d'ouvrir le mariage aux homosexuels. "Le printemps 2013 est une bonne date" pour ce faire, mais "il faut encore avancer sur la question de l'homoparentalité", a-t-il ajouté.

La question du jour

Êtes-vous attentifs aux déclarations d’intérêts des députés et sénateurs?