En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fruits et légumes : les producteurs dénoncent les marges de la grande distribution

Mis à jour le
Ce jeudi à Paris et dans 25 villes de banlieue, les producteurs vendent 50 tonnes de de fruits et de légumes "au juste prix".
 

Des fruits et légumes à prix coûtant. C’est la démarche choisie par les producteurs de fruits et légumes pour dénoncer les marges trop importantes de la grande distribution qui les pénalisent eux ainsi que les consommateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • DSKK06
    DSKK06     

    Il n'y a plus d'autres solution que de faire son petit potager en rez de jardin. Au moins, goût il y aura et plus dans le porte monnaie aussi..

  • le juste46
    le juste46     

    les fruits et legumes sont tres cher et mauvais ils ont pas de gout, la faute au producteur ou à la GD, moi je dirais au gouvernement il n'ont rien fait pour juguler les prix

  • pingouinjoufflu
    pingouinjoufflu     

    Pour avoir passé 15 ans dans la filière, ce n'est pas une découverte.....Personne n'osera s'attaquer réellement à la GD parce qu'ils représentent des emplois....mais effectivement ce sont des de très grands spéculateurs qui font croire aux benêts de consommateurs que c'est chez qu'il y a des prix bas et même les plus bas.....En attendant les magasins près des lieux de tourisme augmentent les tarifs dès le mois de Mai et jusqu'en, Septembre et certains se permettent même de ne plus faire de promos.....sauf des promos "habillées"!!! Mais qui veut accepter les répercutions des couts de productions dans le prix des produits alimentaires??? Surtout pas ceux ignorent le prix de revient du "tout prêt" et qui sont disponible pour gueuler contre la hausse des matières premières.....

  • 584274
    584274     

    j"ai toujours entendu pleurer les agriculteurs ,dans cent ans ils pleureront encore ,comme disait fernand Raynaud !!!PAUVR PAYSANS ILS FAUT QUILS AILLENT ACHETER LE SEL ET CA COUTE CHER ///cela veut dire quils ont tout pour bouffer mais se plaignent toujours ????en attandant nous les consomateurs on l" a dans le pets /////////

  • Pierre de Beauchêne
    Pierre de Beauchêne     

    Loin de moi de vouloir défendre les grandes surfaces. Ces dernières achètent de grandes quantités de fruits et de légumes mais il y a beaucoup de pertes sur les marchandises abîmées.

  • maxianis1
    maxianis1     

    le problème c'est que tout le monde veut en prendre une grande partie
    moi quand je vois des producteurs sur la route vendre plus cher qu'en supermarché leurs produits ...je pense qu'ils sont comme les autres ...

  • miss tosca
    miss tosca     

    Pour le poisson n'est-ce pas la même chose? Le pêcheur a tous les risques et des frais énormes puis ce sont mareyeurs, grossistes et détaillants qui se gavent en nous vendant des marchandises plus ou moins fraîches.

  • miss tosca
    miss tosca     

    Comme l'ont écrit divers internautes il est vrai que des producteurs vendent trop cher aux particuliers. Mais n'est-ce pas à NOUS de ne plus se faire pigeonner aussi bien par les producteurs que par la distribution? En mourrions-nous si pendant une quinzaine de jours nous n'achetions plus de fruits et légumes frais? Le temps que la distribution revienne à des prix corrects. Contrairement à ce qui avait été annoncé la production est bonne, même bien meilleure pour beaucoup de fruits. Alors pourquoi les prix au détail ont-ils explosés? Déjà l'année dernière nous en avons fait les frais. Exemple pomme canada vendue chez L. 1.60€ en 2011 et 2.80 € puis 2.50 € en 2012...le producteur qui fournit était passé (tarif aux particuliers) de 1.40 € à 1.50 €. Ne serait-il pas temps de revenir à une surveillance des prix et aux sanctions en cas de hausses abusives?

  • 1789 le renouveau
    1789 le renouveau     

    Bonjour
    Certains producteurs vendent encore plus chers que dans les hypermarchés. Qu'ils ne viennent surtout pas se plaindre, les fruits croulent sur les arbres mais ils préfèrent ne rien vendre plutôt que de baisser leur prix.
    Avant l'euro le kg de pommes était à 3 francs, aujourd'hui il est à 3 euros - depuis des années les prix flambent sur les fruits et légumes (surtout quand ils viennent contaminés aux pesticides à outrance) qu'ils ne viennent pas pleurer aujourd'hui.

  • soleil du sud
    soleil du sud     

    les fruits sont verts et pas mur et comme les tomates sans gout

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire