En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Cavanna dans son bureau en 2008.
 

L’auteur des "Russkoffs" et des "Ritals" est parti ce mercredi, à l’âge de 90 ans. Le journal satirique Hara-Kiri a révolutionné la presse française, et ouvert la voie à Mai 68.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    +1

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    RIP.

  • pythie49
    pythie49     

    Merci à toi l'ami, merci pour ton humour décapant et pour l'amour de langue française, bel exemple de réussite pour l'école républicaine.

  • HEPHENDY
    HEPHENDY     

    Salut l'artiste! Merci, sans toi, j'aurais vraiment vécu une vie de con. Rep.

  • concombre masque
    concombre masque     

    Quelqu'un de très humble ,avec un grand esprit .un fils d'immigré qui avait un immense talent .

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    heureusement pour lui, que sa carrière a été faite avant notre époque,

  • fred75
    fred75     

    Je l'avais découvert sous une autre facette en regardant un documentaire sur les STO dont il avait fait partie bien malgré lui (comme les autres). Il y racontait l'enfer de ces années, l'horreur de ces camps de travail dignes de camps de concentrations, pires que les camps de prisonniers (qui eux ne travaillaient pas et recevaient des colis de la Croix Rouge). Il narrait comment, pour s'auto-mutiler dans l'espoir d'être exempté ou rapatrié, il s'était mis à travailler de la main gauche (sa main droite ayant toujours, disait-il, le réflexe de se retirer au dernier instant) jusqu'au moment où la monstrueuse presse à métaux l'avait privé d'un des doigts. Qu'il repose en paix.

  • The cat of Schrodinger
    The cat of Schrodinger     

    RIP, je t'ai connu il y une quarantaine d'année et tu étais déjà un vieux schnock.

  • chubuchubu
    chubuchubu     

    RIP Mr CAVANA

Votre réponse
Postez un commentaire