En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Patrick de Carolis, alors président de France Télévisions, le 30 octobre 2008 à Paris.
 

Celle-ci porte sur des soupçons de "favoritisme" auprès de la société Bygmalion.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Michel 73
    Michel 73     

    une once d intelligence t aurais permis de te rendre compte qu il était président sous sarko mais quand le QI est bas il est bas

  • fuerza67
    fuerza67     

    PAS ETONNANT DU TOUT!!! QUAND FRANCE 3 S'ACOQUINE AVEC LE POUVOIR EN PLACE ET UN SOUTIEN DE WAHL ET LA CDC , LE CONTRAIRE DU TOUT DEMOCRATIQUE POUR LE DESPOTISME ,il ne peut y avoir que des histoires de voyoucratie comme la politique.

  • heraclite
    heraclite     

    ce sont des marchands ils vivent avec nos opinions pauvres nous

  • sam mars
    sam mars     

    vaut mieux en rire...

  • GERO51
    GERO51     

    Petite magouille entre amis du panel audiovisuel, la redevance payer part des million de francais exerce des convoitises !!!

  • legauloisraleur
    legauloisraleur     

    et ça donne des leçons de morales aux autres

Votre réponse
Postez un commentaire