En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - Le quotidien France Soir, confronté à des difficultés financières, a demandé à bénéficier de la procédure de sauvegarde afin de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • The Reinformation Bulletin
    The Reinformation Bulletin     

    Merci. Je ne partage pas ton avis. Il faut proteger la liberte d'expression mais il faut arreter les subsides et encadrer le mecennat. Les subsides, c'est de l'arnaque et la cle de repartition des subsides c'est encore plus de l'arnaque.

  • Verly.
    Verly.     

    ....il me semble avoir voulu dire le contraire. C'est à dire 1°) On retire la presse des griffes des financiers mondialistes 2°)On favorise une véritable presse d'opinion 3°) Comme la république est le moins mauvais des gouvernements il faudra accepter l'idée que tous les journaux soient traités sur un pied d'égalité. Pour ce qui est de la presse mondialiste que je déteste profondément ça me plairait assez de la voir dans la panade. Malheureusement on ne peut delander la liberté d'opinion pour soi et la dénier à ceux qui poensent autrement. Allons plus loin tous les vieux procédés de la polémique, le mensonge la calomnie mais aussi des techniques plus subtiles par lesquelles des feuilles de chou mercenaires manipulent l'opinion devraient être montrées du doigt. Enfin on devrait à l'école se remettre à éduquer l'esprit critique au lieu de faire de l'histoire un recueil de bonnes intention obligatoires. On devrait aussi y réaffirmer l'identité culturelle nationale sans négliger le rôle que les banques on depuis le XVIe siècle joué dans les guerres et sans négliger non plus le siècle des lumières et sans négliger non plus que malgré la conduite peu honorables de quelques généraux vainqueurs ce sont quand même les armées de la République et aussi quelquefois de l'Empire qui ont exportées la liberté au grand dam de ce qui était déja la finance mondiale. Concernant les journalistes à côté de quelques vendus notoires il y en a quand même qui avec une étroite marge de manoeuvre, se débrouillent quand même pour libérer la presse ex ceux de TFI qui au moment de Maastricht on protesté parce qu'on ne parlait jamais de ceux qui voulaient dire non et aussi ceux de RMC qui ont essayé de tenir les parts égales. Si je n'ai pas été clair veuillez me le pardonner...Je vous confesse que France-Soir ne me satisfait pas entièrement non plus et qu'il y a bien dix ans que je ne l'ai pas ouvert.

  • Verly.
    Verly.     

    ...il est du devoir de chacun de sauvegarder l'indépendance d e la presse. A lheure actuelle la presse de droite comme de gauche est sous la dépendance de quelques groupes financiers. La liberté d'opinion ne subsiste que par la volonté de journalistes courageux. C'est pourquoi nous devons soutenir la presse, meme celle qui n'est pas tout à fait de la même opinion que nous car c'est notre devoir républicain comme notre intérêt.

  • odine
    odine     

    Comment croyez vous que l'HUMA à survécu ? et çà plus à gauche c'est pas facile !!

  • 44=bzh
    44=bzh     

    nemo me impune lacessit serait t'il le tovaritch du blog? France soir, je ne l'achète pas, peut-être est il très bien? mais si mon entreprise (vraiment privée) a des dettes, la justice où l'état ne va l'aider. Désolé pour les employés! mais, ce journal disparaîtra où si il est aidé, il ne durera pas dans le temps et finira par tirer à 1000 exemplaires en 4 pages comme la Pravda. Mais on sais jamais, il est des choses étranges dans ce pays, comme le sauvetage puis l'aide de l'état dont bénéficie toujours "L'humanité". Ha! dans le contribuable tout est bon! comme dans le cochon.

  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    Allez hop ! Il a joué, il a perdu.Au chômdur ! Licenciement total ! Il faut fermer. Est qu'on sauvegarde nos emplois ? Est ce qu'on a sauvegardé les actionnaires du tunnel sous la Manche ? Alors da svidaniya.

  • 44=bzh
    44=bzh     

    Si France soir avait été plus gentil avec le gouvernement, il aurait eu plus de subventions. Il faut savoir ce que l'on veut: être incisif, investigateur et incorruptible paye et rend les journalistes libres et heureux de gagner leur vie par de la vraie information. Accepter les aides de l'état, c'est tout le contraire, et c'est déshonorant. Puis, quand un jour, pour une raison quelconque, les aides disparaissent, le journal finis par sombrer. c'est la loi du plus fort. En plus, pour la libre concurrence aucunes subventions d'état ne devraient être autorisées.

  • JLD
    JLD     

    2011 intenet est la premiere source d'info... france soir et d'autre vont degagé peuchere triste monde mais en meme temps les journaleux finiront presse people hein.. perso je m'en secoue les deux de l'avenir des mecs de la presse sauf pe des mecs qui imprime car ils sont ouvriers enfin bref la presse c'est devenu nawak

Votre réponse
Postez un commentaire