En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La population française compte 11% d'immigrés
 

PARIS (Reuters) - La France compte 6,7 millions d'immigrés, soit 11% de sa population, et les Etats-Unis, premier pays d'accueil des migrants au...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

61 opinions
  • Law57
    Law57     

    ... tellement vrai, Reor74.

  • Law57
    Law57     

    Ils déboulent avec 2 ou 3 bonnes femmes sous le bras, enceintes jusqu'aux genoux... Donc a eux les aides, (logement, carte CMU, ANPE etc...)Ce n'est pas 7 millions mais surement 3 fois plus...Y'a qu'a voir une rame de metro aux heures de pointe !!!

  • Cpd
    Cpd     

    On est loin du compte. Quel type d’immigrés ? On en voit de partout. Même dans les campagnes.

  • Heureuseeee
    Heureuseeee     

    Super ! Pourvu que ça dure ! La France est un grand pays, et les Français ne manquent de rien! Les Français ont les moyens d'accueillir tout le monde..C'est pas grave, on enlèvera de la bouche des Français pour donner à ceux qui n'ont JAMAIS versés un SOU pour le pays!

  • miss du var
    miss du var     

    bravo à vous, tout est dit, c'est tellement vrai. Certains se sont adaptés, travaillent et vivent comme un français. Mais le problème, c'est tout le reste, ceux qui restent en France pour les alloc, et j'en passe. HONTE A EUX!!!!!

  • Bucks
    Bucks     

    La France accueille depuis 30 ans une immigration de chômage et de précarité. L’immigration dite « de travail » ne représente pas plus de 5 % du total. Aussi n’est-il guère surprenant que cette immigration ait un coût exorbitant, qui pèse de plus en plus lourdement sur le budget public et sur les comptes sociaux. En effet, le premier souci d’une famille d’immigrés qui arrive en France est de s’inscrire à l’ANPE. Ce coût a été estimé par des équipes de chercheurs et les services de la Cour des Comptes à 36 milliards d’euros. Pour ce qui concerne l’économie française, le fond du problème est que ces flux migratoires (dont 65 % proviennent d’Afrique noire) sont constitués, pour l’essentiel, de personnes dépourvues de toute qualification professionnelle. Une bonne proportion, (jusqu’au tiers) ne parle même pas français. Il serait difficile, dans ces conditions, de s’attendre à ce que ces migrants puissent apporter une quelconque contribution à la création de richesses. La conclusion qui s’impose est que l’immigration n’est certes pas « une chance pour la France », mais bien plutôt un handicap structurel. Et rechercher dans un surplus d’immigration — venant du tiers-monde de surcroît — le remède à l’insuffisance du volume de main d’œuvre est une ineptie intellectuelle de premier ordre.

  • sprékélia
    sprékélia     

    Bref : on a fait venir il y a 50 ans des immigrés pour faire nos routes. Il n'aurait pas fallu faire venir leurs femmes qui ne travaillent pas, qu'il faut loger, et pour lesquelles nous allons devoir payer aussi la dépendance après avoir payé les multiples aides sociales versées pour élever leurs nombreux enfants qui n'ont aucune envie de faire nos routes : il faudra donc faire venir de nouveaux immigrés.... Je ne crois pas que nous avons fait un chopin en misant sur l'immigration, il aurait mieux valu payer davantage les ouvriers français : nos routes seraient faites et il y aurait moins de chômage et pas de problèmes de banlieues.

  • Français?Pas-un-gros-mot-pourtant!
    Français?Pas-un-gros-mot-pourtant!     

    Charles Martel doit se retourner dans sa tombe!

  • lorac
    lorac     

    10% DE CHOMAGE EN FRANCE 11% d'immigrés la soustraction et vite faite

  • BINTZ
    BINTZ     

    Maintenant cela va, la coupe est pleine, la Seine Saint-Denis n'en peut plus, il n'y a pas de travail, pas de logement, les usines de production de voitures dégraissent, il n'y a plus d'industries. Alors stop. On fait avec ce que nous avons fait venir mais on arrête. Un rêve car on continue à régulariser des immigrés(voir à la Préfecture de Bobigny) et le regroupement familial.
    Les élections de 2012 ne vont pas être tristes.

Lire la suite des opinions (61)

Votre réponse
Postez un commentaire