En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La France sous la barre des deux enfants par femme
 

La fécondité française avait atteint un pic en 2010, avec 2,03 enfants par femme, au delà du taux de renouvellement de la population (2 enfants par femme).

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • 779142
    779142     

    Faut voir la couleur des français...car il y en a certaines, ce n'est plus 1 ou 2 mais cela se compte sur les doigts des 2 mains!!! Evidemment on retrouve toujours les mêmes génératrices d'embrouilles plus tard...

  • cerveaulent
    cerveaulent     

    Je voudrai qu'on nous informe sur la natalité des Français! Des étrangères, des Européennes viennent en nombre accoucher en France, ce sont ces familles qui ont le culte de la natalité! Les familles Roms par ex., les Africaines mettent un point d'honneur à donner vie, c'est dans leur culture! Les Françaises réfléchissent plus au après : comment les éduquer, leur donner ce qu'ils ont besoin, logement, études, etc.

  • Gouik
    Gouik     

    en général, plus un pays est pauvre, plus il y a des enfants, plus un pays est riche, moins il y a d'enfants, on le voit avec les pays africains, les taux de fécondité les plus hauts sont dans les pays les plus pauvres, d'ailleurs le taux assez élevé de la France m'a toujours surpris, le pays n'est pas aussi pauvre que le Niger par exemple (quoi qu'on y arrive à grand pas avec nos chers umps)! il revient plus à la normale donc.

  • Marie 65
    Marie 65     

    Comment voulez vous que les couples fassent des enfants avec un avenir aussi morose. Si c'est pour faire des pauvres au service des grandes fortunes, ce n'est pas la peine de faire des enfants.

Votre réponse
Postez un commentaire