En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, lundi, lors du séminaire présentant la nouvelle IGPN.
 

A partir de ce lundi, les citoyens victimes ou témoins d'abus des forces de l'ordre peuvent signaler les comportements qu'ils jugent abusifs sur le site Internet du ministère de l'Intérieur. Une mesure qui s'inscrit dans la réforme de l'IGPN.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

88 opinions
  • boris2747
    boris2747     

    Après consultation de la dite page, je suis sur que les "dénonciations" ne seront pas nombreuses (http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Inspection-Generale-de-la-Police-Nationale/Signalement-IGPN).

  • boris2747
    boris2747     

    Pas la droite, l'extrême droite.

  • boris2747
    boris2747     

    @celtica 40 : mentionnez les lieux, l'heure, la date, les identités des enfants et ne pas oublier le jugement en pièce jointe.

  • boris2747
    boris2747     

    Etrange. Les bas du front qui fréquentent ces page ont un bon moyen de dénonciation et ils s'y opposent. Pauvre France ! Ne désespérez pas, vous trouverez certainement un policier communiste, ou homo, ou arabe à dénoncer.

  • boris2747
    boris2747     

    Vous bougez quoi à part vos méninges fatiguées ?

  • boris2747
    boris2747     

    Parce ce qu'à part d'écrire vous bougez

  • robespierre
    robespierre     

    la source enchantée

  • popo72
    popo72     

    L'idée n'est pas mauvaise si elle permet d'exclure les « adorateurs » des L* P** des services publiques civil et militaire

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et les sources, c'est pour les chiens ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Toutes les garanties contre la police, aucune contre les délinquants, chacun sa priorité, mais c'est déjà bien de l'admettre. Oh mais j'ai une idée : la droite avait proposé de renforcer la légitime défense en faveur du policier avec une présomption, pourquoi ne pas faire pareil mais en faveur du délinquant, ce serait tout de suite beaucoup plus simple.

Lire la suite des opinions (88)

Votre réponse
Postez un commentaire