En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Français donnent moins aux associations caritatives qu'en 2005
 

Doit-on y voir un effet direct de la crise ? Moins d’un Français sur deux déclare donner souvent ou de temps en temps de l’argent aux associations caritatives.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • crogui
    crogui     

    trop de social tue le social donner donner (Enrico) et vous serez dépouillé. On leur donnerait volontier un coup de pied aux fesses pour qu'ils nous laissent tranquil car que font ils avec l'argent ? - une place au soleil dans la politique, touiours sur le dos du contribuable Français comme des membres du gouvernement

  • Georges Parolier
    Georges Parolier     

    La Banque Alimentaire et ses fervents bénévoles de service ou l' Humanitaire en faveur de la bonne pensée unique...

    Je suis bénévole dans un centre de distribution de nourriture, les aliments sont offerts gratuitement à tous ceux qui en font la demande et qui ont des revenus faible en ressources financières.

    Au début de mon bénévolat j'étais vraiment enthousiaste et prêt à me dévouer auprès de tous ceux qui sont dans les difficultés de la vie quotidienne.

    J'ai constaté avec un certain étonnement que parmi les demandeurs d'assistance il y avait en fait très peu de personnes à la retraite, et pratiquement aucune personne parmi les "Gens du Voyage", et très rarement des personnes d'origine Asiatique.

    J'ai donc pu constater que environ plus de 80 % des demandeurs n'était ni des retraités ni des "Gens du Voyage". La plupart des demandeurs vont chaque semaine régulièrement s'approvisionner dans plusieurs organismes de distribution gratuite de nourritures et de vêtements.Ce sont souvent et presque toujours les mêmes personnes habituées à une assistance permanente et régulière. Pourtant beaucoup de personnes à la retraite vivent avec moins de 500 euros par mois... ce serait pourtant pour les bénévoles un grand encouragement si certains retraités et " Gens du Voyage" venaient chercher nourritures et vêtements dans les centres d'accueil.

    Je suis en conséquence de moins en moins convaincu par l'utilité de ces centres de distributions gratuites de nourritures et de vêtements.
    Je serais plutôt un farouche partisan à ce que chaque citoyen ait vraiment un minimum vital garanti,chaque mois et ce quitte à augmenter les impôts (mais oui...) tout en veillant avec sagesse aux dépenses inopportunes...

    La dignité d'une personne est surtout dans le fait qu'elle puisse vivre tout à fait normalement et ce sans avoir à quémander ou sans avoir à tromper des bénévoles pour obtenir des denrées alimentaires sans contre-partie.

    Sur le plan humanitaire je suis plutôt vraiment favorable à des aides massives envers des nations en difficultés matérielles : et ce dans le but que des hommes et des femmes ne quittent pas leurs peuples, leurs civilisations,leurs coutumes,leurs religions,leurs parents,leurs femmes et enfants : pour venir s'échouer, en situation de détresse, en voulant à tout prix s'installer (sur des terres inconnues et étrangères...) pour chercher et pour trouver un travail dans le but de gagner "leurs vies" et d'aider ainsi ceux qui sont restés au pays natal.


    Professeur Hippolyte Hartclupp
    Président de la S.P.D.C.F (membre agréer et permanent )
    ancien directeur des chantiers navals du port de la Roche-Sur-Yon
    et ancien Ministre des Affaires Piétonnières dans le gouvernement de Georges Pompidou

  • claranne
    claranne     

    ils donnent moins au œuvres, mais beaucoup plus au impôts... et comme les salaires n'augmentent pas aussi vite que les taxes, les français restreignent... et c'est pas fini...

  • Joff
    Joff     

    On aide déjà beaucoup l'état.... surtout depuis que le PS est aux commandes. Plus encore que les augmentations d'impôts, ce qui est inadmissible c’est de voir l'argent gaspillé pour des choses inutiles comme un Ministère du redressement productif, une fonction publique tentaculaire, un assistanat qui encourage les profiteurs et paresseux de tous genres, des réformes comme celle des rythmes scolaires qui va encore nous coûter cher pour rien, etc. Malheureusement, les mesures prises par Hollande ne vont pas dans le sens d’un grand nettoyage des fonctions de l’état qui nous donnerait, au moins, le sentiment que notre argent est enfin bien employé.

Votre réponse
Postez un commentaire