En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Depuis vendredi matin, une soixantaine de salariés de Fralib, une filiale du géant de la grande distribution Unilever, font le siège de leur usine à Gémenos.
 

Depuis vendredi, une soixantaine de salariés du groupe Fralib protestent contre un plan social proposé le 20 avril dernier par Unilever, maison mère de Fralib, et validé par le tribunal de grande instance de Marseille.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • machalum
    machalum     

    a nous sortir, qu'est ce que Madame MERKEL vient faire dans cette histoire. Vous faites comme l'excité de mélanchon, inculte en économie, qui lance des anathèmes tantôt sur l'un ou l'autre. Quant a hollande qu'est ce qu'il va changer ?, interdire les licenciements ?, empêcher de vendre une activité ?, une unité de production ?, a mon avis vous allez être surpris

  • grassouillette
    grassouillette     

    le changement c'est Hollande ! il va combattre Merkel donc Unilever c'est du tout cuit !

  • Nino4
    Nino4     

    la loi c'est la loi? comment tu expliques que ma femme depuis 6 ans enchaîne cdd sur cdd (elle en est au 15eme) et ça ne dérange personne. HA oui, on l'avait prévenue, les sindicats, ici tu prendras un cdi que lorsque tu auras fait 20 cdd. Ou est la justice broser?

  • àmonhumbleavis
    àmonhumbleavis     

    il en pense quoi...Ha c'est pas lui alors il y peut rien. On voie bien que c'est du pipo tout ca, de l'espoir avide des voies et donc du fric des malheureux. Que les ouvriers fassent valoir leur droit et constatent l’inutilité des syndicats et des Gochistes aux promesses stériles ! Ils n'ont pas de pouvoir autres que de piquer du fric sur le desaroi de crédules.

  • zorro1966
    zorro1966     

    Tenez bon!!demain est un autre jour!!

  • tibériade
    tibériade     

    le problème c'est qu'il y a une décision judiciaire, donc unilever est dans son droit ! Je comprend votre angoisse mais mon frère est au chômage avec les laboratoires GSK et ils ont débouté les ouvriers (licenciements boursiers pas remis en cause ) il vaut mieux abandonner et passer à autre chose ! la loi c'est la loi. Et prendre ainsi l'outil de travail est nocif car aucun entrepreneur étranger ne va investir en france! réfléchissez !

  • boumette
    boumette     

    Hollande arrive demain, un peu de patience. Il est plutôt du genre à rechercher le concensus, le contraire du rentre dedans ! Il va vous arranger la situation. Restez serein ! le nouveau ministre de la justice va vous donner raison ! Il est interdit de fermer Fralib ! Appelez Mélenchon, lui va vous respecter ! et ses amis de la Bastille vONT venir en force vous prêter main forte!Mélenchon plie mais ne rompt pas ! Il s'arqueboute et arrive à ses fins ! Du nord au sud !

Votre réponse
Postez un commentaire