En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les entreprises de plus en plus demandeuses de formation en orthographe pour ses salariés
 

Le projet de loi sur la formation professionnelle figure mercredi au menu du Conseil des ministres. Et c'est l'orthographe qui apparaît être en tête des formations les plus demandées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    D'ailleurs y a un gros boulot à faire en ce qui concerne les niveaux de formations et les objectifs à atteindre, tels qu'ils seraient reconnus par les acteurs de l'emploi. C'est bien gentil de payer des fortunes pour financer des formations longues, pour se rendre compte que les employeurs ne sont pas intéressés. Ou que le niveau de formation ne permet pas d'aborder une formation de niveau supérieur. Rendre ces échelles de formation cohérentes et accessibles. Telles un arbre de compétence dans un jeu vidéo.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le problème du droit à la formation c'est qu'il était systématiquement refusé quand il était facile à prendre, et depuis mi 2012 (je vous laisse deviner avec quoi ça coïncide) c'est devenu "trop cher" donc dissuadé. Le problème de l'orthographe c'est d'avoir laissé se développer une sous culture. C'est comme l'esprit racaille. On trouve ça merveilleusement original et exotique, surtout ne disons rien, laissons faire, et on se retrouve avec une générations de crét*ns et de trou-du-c*l incapable de faire quelque chose de positif. Au lieu de s’interroger sur le droit à la formation, on devrait mettre un sérieux coup de boost à l'école. Le contribuable paie pour financer l'école. Il n'a pas à payer pour financer l'échec POLITIQUE de l'école. Que la formation serve à ce dont elle est censée servir : perfectionner un salarier ou le permettre de se réorienter, avec des heures qu'il a cotisé et auxquelles il a droit. Qu'on arrive déjà à atteindre ces objectifs et ce sera pas mal.

Votre réponse
Postez un commentaire