En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La tension contre les agents du fisc pourrait se renforcer avec la venue prochaine de 12 millions de personnes aux guichets de l'administration dans le cadre de la déclaration de revenus
 

Le scandale Cahuzac jette non seulement l’opprobre sur le gouvernement, mais aussi sur les agents du fisc, agressés par certains contribuables. Une tendance ravivée par la publication jeudi par Valeurs Actuelles d’une information mettant en cause le fisc dans le cadre d’une « enquête secrète » sur l’ex ministre du Budget.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

40 opinions
  • CHTI333
    CHTI333     

    C'EST LE MENSONGE QUI CHOQUE , QUAND A L4ARGENT PLACE A L'ETRANGER , CA PEUT SE COMPRENDRE ,AVEC LE REGIME SOCIALISTE ,ET LA MENTALITE DANS CE PAYS ! LES SOCIALISTES SE SONT TOUJOURS SERVI DE L'ARGENT DES AUTRES ,INCAPABLES QU'ILS SONT , D'EN GAGNER EUX MEMES . AVEC CETTE APPELLATION "SOCIALISTE" ,ILS ATTRAPENT LES GENS COMMES DES MOUCHES ...

  • 4UfcDa9
    4UfcDa9     

    Le 29 janvier 1848, Tocqueville montait à la tribune de la Chambre des députés pour y déclarer ceci: «On dit ,
    qu'il n'y a point de péril, parce qu'il n'y a pas d'émeute; on dit que, comme il n'y a pas de désordre matériel à la surface de la société, les révolutions sont loin de nous... Sans doute, le désordre n'est pas dans les faits, mais il est entré bien profondément dans les esprits. Regardez ce qui se passe au sein de ces classes ouvrières qui, aujourd'hui, je le reconnais, sont tranquilles... N'entendez-vous pas qu'on y répète sans cesse que tout ce qui se trouve au-dessus d'elles est incapable et indigne de les gouverner ?... »

  • fuerza
    fuerza     

    Valeurs citoyennes ,oui mais.......nos politicards n'en ont pas et c'est bien à cause de cela que nos institutions déclinent ,enfin si elles ont existé un jour.Nous ,citoyens ,sommes impuissants seulement un nouveau mai 68 s'organise ,plus destructeur que jamais je le crains.La responsabilité en revient à nos chers élus ,politiques ,juges ,maires,députés et j'en passe..sauf les sénateurs qui n'ont jamais à rien sauf de palper la galette!

  • picoline11
    picoline11     

    Entre 20000 et 30000€ par mois x 12 =360000€ par ans en fonction depuis 10ans =3.600.000€ qui nous fera croire que ce fric a servis qu'a faire des repas de famille ( souvent payé par l'état) ou et le fric??? nous prend ont pour des demeurés tous se sont gavés et se gavent encore ..et qui doit faire des efforts pour maintenir leurs niveaux de vie ?

  • Michel VALCIN
    Michel VALCIN     

    Dans une VRAIE démocratie, normalement on ne devrait point avoir peur du FISC, au contraire chaque citoyen devrait s’empresser de s’acquitter avec plaisir d’une somme égale à ses capacités de participation au bon fonctionnement des institutions publiques. Mais tel n’est point le cas. Et pourquoi cela ? Par ce que la machine fiscale est « tyrannique » de par sa caractéristique impersonnelle, aveugle et oppressive. Personne ne peut ni la contrôler, ni la contester et elle fait autant de ravages qu’une arme de destruction massive qui aliène les libertés individuelles des plus exposés à l’inquisition fiscale aveugle. J’en ai pour preuve : impuissants, adolescents et enfants en bas âge, nous enfants d’une famille moyenne, avions été réduits la précarité, par l’ acharnement administratif et fiscal, ses contrôles et avis à tiers détenteurs, mes parents venus des Antilles avaient tentés de s’installer sur le territoire métropolitain en se mettent à leur compte. Mais étant donné que les traditions et procédures diffèrent de là-bas à ici leur aventure fut un véritable fiasco et nous fûmes obligés d’assister à la désintégration et la destruction de ma famille la faillite de mes parents et notre mise en totale précarité scolaire et économique. Comment ne pas en vouloir au fisc dans de telles conditions ? Une institution qui ne dialogue ni ne cherche à comprendre les difficultés des citoyens de la République qui ne sont que sujets taillables et corvéables à merci. Si Monsieur Cahuzac ministre du budget s’est lui-même comporté comme il l’a fait cest bien que quelque chose ne va pas dans ce système et si on creuse, on trouvera encore plus d’anomalies et d’incohérences. Par exemple Où va l’argent collecté par le fisc ? Sert-il à développer une saine économie ou bien est il irres ponsa ble ment mal partagé et gaspillé par les responsables des services publics ? A travers les actualités on s’indigne de l’usage qui en est fait, alors la rage au cœur, on déprime et puis on triche, et on s’apareçoit que ceux qui sont au pouvoir sont eux-mêmes amenés à tricher et mentir car ils recèlentau fgond d’ eux-même que cette machine est absurde et mal adaptée au développement d’une saine économie. Et le pire est qu’ils n’osent même pas se l’avouer et nous alliènent de leurs infâmes postures de ceux qui ne savaient pas ! Depuis ders lustres, les présidents n’ont plus aucun pouvoir ni légitimité face aux puissances économiques qui font régner leur lois contre la démocratie et la volonté des citoyens oppressés sous les lourdes contraintes imposées par des politiques absurdes et réductrices qui séquestrent les droits élémentaires des citoyens. J’aime mon pays mais j’ai peur de ses institutions qui sont dirigées par des suppôts d’oligarques sans aucune empathie ni compassion et j’ai une indéfectible hargne et parfois envie de m’exhiler pour lutter et libérer ma nation des griffes des hyènes et des chacals qui séquestrent la liberté et les droits élémentaires des honnêtes citoyens. Car, aujourd’hui. Ce sont les honnêtes gens qui ont peur et les malveillants ont la voie libre et je veux œuvrer pour renverser la vapeur. A celles et ceux qui le veulent, devenez sentinelles et soldats des VALEURS CITOYENNES ». Soyez pour le paiement d’un impôt juste et d’une justice légitime.

  • lousdey
    lousdey     

    tant qu'on retrouvera les memes guignols a faire de la politique pendant 40 ans faut pas s'étonner qu'ils s'enrichissent sur le dos des contribuables, le cumul des mandats c'est une honte, ces pingouins s'accrochent a ce système politico financier fait pour les enrichir.eux d'abord les français d'en bas après. ils vivent en microcosme et sont déconnecté de la réalité.2 mandats et du sac. voila ce qu'il faudrait faire.

  • GGHH
    GGHH     

    ne plus allez au stade... plus de recette.... les footeux aux smic

  • fuerza
    fuerza     

    Nos politicards nous prennent vraiment pour des couillons: des agents du Trésor ,incognitos,illégalement,vont en Suisse contrôler des comptes bancaires???!!!!!!!De plus ,avec l'accord des banques suisses ,tenus au secret et à la confidentialité....j'ai du raté un épisode lol Comme quoi ,même l'administration admet,puisqu'il n'y a pas de contestation ,commettre des actes illégaux.Tout comme La Poste qui fait tout ce qu'elle veut ,une ancienne administration qui piétine les règles (de ressources humaines et financières) de droit malgré les preuves mises au jour.En France ,"on" a le droit de mentir et de piétiner la justice ,une loi pour le parjure devrait être votée mais nous nous en doutons bien ,elle ne sera jamais proposée.Pour conclure ,une journaliste qui ramène cette histoire complètement abracadabrante de Suisse ,pour protéger nos politicards qui envoient des agents privés pour vérifier que leur petit trésor est à l'abri ,la vérité est peut-être là???.....sûrement!!!

  • fiscalement parlant
    fiscalement parlant     

    Pour me rendre à mon travail je prend le train tous les jours, 200 KMS aller retour, celà représente un certain budget mais je n'ai pas eu le choix si je voulais conserver mon travail qui a été délocalisé. Sur ma déclaration d'impôt j'ai déclaré les frais réels, j'ai subi deux contrôles fiscaux en trois ans peut être pensait on que je fraudais le fisc?. Il m'a fallu fournir à l'administration fiscale tous les billets de trains sur trois ans, heureusement que je les avaient conservés pour prouver ma bonne fois. Je ne conteste pas ces contrôles, il en faut pour traquer les fraudeurs, mais s'attaque t'on vraiment à ceux qui trichent. Il est souvent plus facile de traiter des petits dossiers que des gros bien plus complexes, qui prennent du temps à être décortiqués. Les gros fraudeurs n'ont pas à s'inquiêter, ils peuvent dormir tranquille sur leur matelas de billets.

  • ¨=_hadrien_=¨
    ¨=_hadrien_=¨     

    Il est certain, ce n'est que mon avis, et j'ai cette impression, que la police, les douanes, le fisc, la justice ne traite pas de la même manière un élu ou un politique qu'un simple citoyen pour qui rien n'échappera aux administrations. Deux poids deux mesures, deux types de citoyens... Et le plus étonnant, et je ne comprends pas, c'est que les agents de la fonction publique s'exécutent, avec zèle, sans broncher : le politique a tous pouvoirs et le fonctionnaire suit les directives le doigt sur la couture du pantalon pour traquer le simple quidam... Il n'y a qu'a voir sur la politique qui est menée contre les automobilistes , et ce qui est autorisé pour le politique ou un membre du gouvernement qui échappe à tout. Je serai bien étonné, que dans un souci démocratique et républicain, que les fonctionnaires du fisc sévissent sans pitié face aux politiques, tous les politiques et que chaque politique qui est pris soit traité comme un simple citoyen. Il serait temps que les agents du fisc fassent le ménage dans la classe politique. La devise de la République n'est-elle pas Liberté, EGALITE et FRATERNITE ?

Lire la suite des opinions (40)

Votre réponse
Postez un commentaire