En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La mère de Fiona avait fait croire que sa fille avait disparu alors qu'elle s'était endormie au lac.
 

Les circonstances exactes du décès de la petite Fiona restent floues. Sa mère et son beau-père livrent deux versions différentes, même si tous les deux reconnaissent être allés enterrer le corps le lendemain du drame, en présence de la petite sœur de Fiona.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

47 opinions
  • Pourquoicela
    Pourquoicela     

    Franchement il y a des gens qui avalent encore les paroles de la chose de mère même au sujet du corps.C'est le genre de femme manipulatrice qui sait attendrir opinion public.Bientôt sa sera cette femme la victime et non la petit Fiona a qui dans sa courte existence tout lui a été volé jusqu’à sa vie. Mais pour certaines personnes c'est tellement plus facile l'image de la femme blanche faible esprit, innocente est maltraitée par un compagnon barbare en bonus d'origine arabe pour le racisme primaire.

  • Makushan62
    Makushan62     

    Une histoire de femmes qui veulent se déculpabiliser (mère, grand-mère, juge, magistrate, assistante sociale...) marre d'une justice de femmes, par les femmes, pour les femmes..Le mari doit payer un max et c'est normal!

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    Je pense que le corps de la petite ne sera jamais retrouvé. La dépouille aurait trop à dire aux légistes et ces engeances pensent que cette amnésie leur sera profitable. Je pense aussi que dans notre droit devrait exister une mesure de stérilisation physique de ces personnes afin qu'à jamais ils ne puissent redonner la vie. Après tout une telle disposition serait logique et du reste une éventuelle demande d'adoption leur serait bien refusée non ?

  • jeanne jofo
    jeanne jofo     

    Quand je dis "certains hommes" j'inclus "certaines femmes"...

  • jeanne jofo
    jeanne jofo     

    Oui, car je me demande de quoi vivait ce couple ? Et apparemment tout le monde, dans le quartier, savait qu'ils étaient drogués jusqu'aux yeux, que Maklouf tapait sur femme et enfants, et que les petites étaient en danger.
    Tout le monde a peur d'un tel individu, même les flics, alors les assistantes sociales, et les voisins...Pensez donc!

  • jeanne jofo
    jeanne jofo     

    Bien sûr ce n'est pas d'aujourd'hui, un animal tue pour manger, pour vivre et survivre. C'est normal...Ce n'est pas nous, qui allons les blâmer nous qui flinguons à tout va, dans les abattoirs et en dehors aussi.
    En bref, les loups sont des bisounours, en comparaison de certains hommes.

  • 584274
    584274     

    quand j"écoute l"avocat de cette femme il lui trouve des éxcuses ,mais enfin mr l"avocat!!! nous parents a qui croyez vous faire avaler qu"elle était si malheureuse quand on entends comme hier au soir certains témoignages ,notament le gardien d"immeuble qui dit n"avoir pas constatée en cette femme ,un femme mal traitée bien au contraire dit il ,elle était toujours souriante et n"avait pas l"air malheureuse ,moi j"y crois pas un seul instant a la thèse de la femme battu ni de celles des enfants ,car les grands parents n"avait rien constatée avant,quand des enfants sont mal traités çà se voit ,surtout quand on est proches comme l"etait les grands parents ,moi j"éspere quils vont retrouver le corps de cette petite Fiona ,je trouve un peut mou les enquêteurs ::::!!!!!!!!

  • felixrex
    felixrex     

    As-t-on le droit de laisser des enfants à des toxicos? De là à prostituer son enfant pour de la drogue, il n'y a qu'un tout petit pas.

  • Daynight66
    Daynight66     

    RIP à cette si mignonne Fiona ! Et nous les adultes...et bien continuons à compter les gamins massacrés par les crevures de notre société puisque nous sommes incapables de les protéger. Oui incapables de provoquer un débat national sur l'instauration de peines à perpétuité REELLE et sur la peine de mort concernant ce type d'atrocités sur nos enfants. Les bonnes consciences gauchistes (une fois encore !) se sont toujours élevés contre ce débat arguant les precepts religieux et les raisons classiques humanistes. Alors... continuons ce décompte macabre de nos enfants sacrifiés. A ceux qui repondront que la peine de mort n'a jamais empêché les meutres abonimables je dirais OUI c'est peut etre vrai mais elle permettrait tout de même d'eliminer à tout jamais ce genre d'individus de notre société de nous en protéger définitivement au lieu de les retrouver un "beau jour" parmi nous via les remises de peine ou des libertes conditionnelles. En attendant... on compte des sourires innocents qui disparaîssent.

  • 584274
    584274     

    quand on ecoute les témoignages ,la mére c"etait achetée le lendemain une bague de fiançaille,et criait a qui voulait l"entendre qu"elle allait se marier ,alors pour une mére catastrophée elle l"etait pas trop;...

Lire la suite des opinions (47)

Votre réponse
Postez un commentaire