En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une infirmière prépare un goutte-à-goutte à l’hôpital d’Angers (Photo d’illustration).
 

La loi Leonetti de 2005 se retrouve à nouveau au cœur du débat sur l'euthanasie. Vincent Lambert, un accidenté de la route, est maintenu depuis cinq ans dans un état végétatif. Par conviction religieuse, ses parents s'opposent à l'arrêt des soins.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • yungmi
    yungmi     

    non le tribunal attend qu'il se sucide en se fesant du mal !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il s'est confié à sa femme, pas à ses parents. Je crois que la situation est très claire.

  • quidambof
    quidambof     

    tous ceux qui sont contre n'ont sans doute jamais été confronté à ce genre de fin, Pour ma part j'ai été heureux quand le médecin m'a demandé si j'étais d'accord pour abréger les souffrances de ma mère je ne pouvais plus supporter la voir souffrir elle n'a pas mérité cette fin de vie longue, trop longue et surtout cette souffrance

Votre réponse
Postez un commentaire