En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les parents de Vincent Lambert, un tétraplégique de 38 ans plongé dans un état végétatif depuis six ans.
 

La Cour européenne des droits de l'homme se penche mercredi matin sur le sort de ce tétraplégique de 38 ans, plongé dans un état végétatif. Saisie par ses parents, qui contestent la décision du Conseil d'Etat d'arrêter les soins, la Cour ne devrait pas rendre son arrêt avant "au moins un à deux mois".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Yoannbzh
    Yoannbzh     

    C'est le gros problème avec les lois françaises dans ce domaine, tout comme le don d'organes !
    Il faudrait faire soit une carte valide et légale où le possesseur dit clairement s'il est pour l'euthanasie et un registre du pour comme ça les parents et la famille ne pourront pas aller contre son avis; soit faire un testament !
    Car les parents sont prêts à tout !!

  • rowl
    rowl     

    C'est l'Europe qui décide de la vie ou la mort des Français ???

    Justice citoyenne
    Justice citoyenne      (réponse à rowl)

    Oui et Non... Lorsqu'une affaire judiciaire est ouverte en premier lieu on s'appuie et on respecte les lois françaises en passant d'abord par les tribunaux et ensuite par le conseil d'état. Si la décision ne joue pas à la faveur d'un des deux partis il peut alors faire appel à la cour européenne des droits de l'homme qui en vertus des statut européens peut confirmer ou infirmer une décision d'état voire prononcer des sanctions envers la France. Cela est du au fait que dans la constitution européenne il est explicitement écrit que les directives et de lois européens sont prioritaires sur les lois des pays membres.

  • Martel2015
    Martel2015     

    Sympa les commentaires sur le coût de la vie humaine...
    Je rappelé que Vincent ne souffre d'aucune pathologie. Il est juste très lourdement handicapé. Voulez-vous vraiment réaliser le rêve des nazis d'éliminer les handicapés qui coutent trop chers à la société ?

  • pierrot14
    pierrot14     

    Je suis désolé, mais je vais être cru !!
    A voir la photo, ce n'est plus possible d'espérer. Je suis certain, dans un contexte animalier, que ses parents feraient faire l'euthanasie de leur animal ....

    Justice citoyenne
    Justice citoyenne      (réponse à pierrot14)

    c'est vrai que c'est cru... mais je dois admettre que je suis d'accord avec vous

  • chanvar
    chanvar     

    Qui paie tout cet acharnement
    Sa femme est contre, lui était contre pourquoi ses parents vont ils contre la volonté de leur fils
    Ce n'est pas humain ce qu'il endure
    J'espère que cette fois il pourra partir vers les "anges" Hâte de savoir la décision

  • pistache33
    pistache33     

    Pourquoi ne pas proposer,aux parent de ce malheureux de la prendre chez eux et de la soigner, ils profiteraient pleinement de leur fils et verraient les conséquences de cet acharnement tant financier qu'humainement.

  • dumoly
    dumoly     

    Ce qui fait peur c'est que c'est un homme majeur, marié qui de son vivant avait dit qu'il était contre l'acharnement thérapeutique et que l'on ne tient pas compte de tout ça! Ses parents peuvent décider!

  • pierrot14
    pierrot14     

    Combien coûte cet acharnement ? Qui paye ? ...

  • AgentK3
    AgentK3     

    Que Vincent soit transféré chez ses parents, eux qui s'acharnent sur son sort, ils auront l'occasion de le voir, de lui parler et de s'en occuper "personnellement" tous les jours.

    Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0      (réponse à AgentK3)

    Excellente proposition.
    Ironie à part, V. Lambert ayant exprimé ses volontés à ses proches sur cette question d'acharnement ainsi que très certainement sur ses souhaits d’inhumation, elles doivent être respectées. Comme le font beaucoup de personnes concernant ces sujets délicats, il ne les a pas abordé avec ses parents.
    Mais sans vouloir les juger, par amour en surpassant leur égoïsmes et leurs principes religieux, ils devraient le laisser partir en paix.

Votre réponse
Postez un commentaire