En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les utilisateurs des drones civils doivent passer une formation similaire à celle des pilotes d'ULM (photo d'illustration).
 

Ce lycéen de 18 ans est le premier Français a être condamné pour avoir utilisé un drone civil sans autorisation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • babane
    babane     

    euh le rapport entre un type qui ne respecte pas les lois de l'aviation civile et de la diffusion d'image capturées sur la voie publique et les ingénieurs qui quittent la France?

  • PC1450
    PC1450     

    bravo jeune homme, de l'initiative, du talent de cinéaste, de l'intelligence et une vision esthétique de cette belle ville de Nancy.
    Mais tout faut sur la règlementation d'objet volant sans pilote !!!! Vous devez respecter et vous plier au pouvoir des détenteurs des règles de sécurités et de préventions du risque. Quel est le plus grand risque, de recevoir un Drone sur la tête en traversant la place Stan ou de glisser sur une crotte de chien et se casser le col du fémur ?
    Conclusion : il faut interdire de faire voler les chiens !!!!!

  • charlesquinattendplus
    charlesquinattendplus     

    Là, il n'a écopé que sur le fait de survol sans autorisation, ça aurait pu être pire pour lui.
    Car il ne pas oublier que la diffusion par le biais d'une simple webcam, de la vue d'une rue, d'une cour de copropriété, ou de tout autre espace ouvert au public, ou vue sur un ensemble d'habitations, même si vous avez déjà pu voir cela par le biais de nombreuses webcams à travers le Monde, il faut savoir qu'en France, pour diffuser légalement ce genre d'images sur une page web, vous devez faire une demande d'autorisation auprès de la Préfecture de votre département, et si cette autorisation vous est accordée, vous devez obligatoirement déclarer votre site auprès de la CNIL.

  • Mathieu Leclercq
    Mathieu Leclercq     

    Cerveau? Désolé mais aujourd'hui les drones sont en vente libre et pas besoin d'être un génie pour en piloter un...
    Le vrai problème est justement cette vente en libre service, qui fait penser aux acheteurs qu'ils ne doivent se soumettre à aucune réglementation.
    Les règles de la DGAC sont fixées pour la sécurité des gens, et c'est parfaitement normal.

  • Jean Aimarre
    Jean Aimarre     

    Bravo les gars......en France on sait encourager les jeunes cerveaux. Encore un qui partira grossir les rangs des jeunes inventeurs migrants de la silicon valley.... La France innovante et ambitieuse et morte avec L'avènement du PS.

Votre réponse
Postez un commentaire