En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Fillon, Jean-Pierre Jouyet et Antoine Gosset-Grainville.
 

D'après Le Monde l'an passé, l'ancien Premier ministre François Fillon aurait demandé à l'actuel secrétaire de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet, d'accélérer les démarches judiciaires pour "bloquer" le retour de Nicolas Sarkozy en politique. Ce que va démentir l'ancien Premier ministre devant le tribunal ce jeudi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Sasha45
    Sasha45     

    Ces détracteurs ont eu beau fouiller pour trouver un indice d'une malhonnêteté quelconque dans son parcours sans rien trouver qu'ils ont fini par inventer cette farce qui se retournera contre eux ... minable comme procédé !!...

  • taubiroute
    taubiroute     

    ou le bal des faux culs!

  • ilfaitbeau
    ilfaitbeau     

    Donc les journalistes du Monde en rapportant cela, avouent que l' Elysée peut intervenir dans les affaires de justice...

    Baslieux
    Baslieux      (réponse à ilfaitbeau)

    Il suffit pour s’en convaincre de relire les articles qui évoquent les écoutes de Claude Guéant et où l’on apprend de la bouche même de l’ancien directeur de cabinet de Kadhafi que je cite " les socialos lui ont proposé de raconter des conneries. De dire, voilà, oui, effectivement, j’aurais financé… des… mais des saloperies…" Mais ça bien sûr le pouvoir socialiste (et les médias ?) se gardent bien de trop en parler…

    zozo85
    zozo85      (réponse à ilfaitbeau)

    Pour demander cela ça veut dire que c'était une pratique du temps de Sarkozy et qu'il pense que cela continue.

Votre réponse
Postez un commentaire