En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Trois lycéens marseillais ont été placés en garde à vue vendredi dernier pendant plusieurs heures, fouillés au corps et menottés pour avoir insulté la fille d'une commandante de police.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

35 opinions
  • Eleve du lycee
    Eleve du lycee     

    Je suis un eleve de ce lyce c est un lyce qui compte 1500 eleves au moment de la recreation il y avais pratiquement tous le monde et un bouchon de liege lui es partie dans le deriere de la tete je dis bien deriere mais ce netais aucun des 3 interpeller elle sait tourner vers le premiere maghrebin qu elle a trouver en lui lachant des propos raciste... La dispute et partie de la sans violences juste avec des insultes qui parter ossi bien du coter de la fille que du coter des 3 jeunes sa ne meritais pas un telle traitement sa aurai bien pu arriver a vos enfants mais tant que sa vous zarrive pas vous ne pouvez pas comprendre

  • Sab 85
    Sab 85     

    Maman la commandante doit trop regarder Julie Lescaut, Diane Femme flic, Une femme d'honneur... C'est dangereux, car à force on confond réalité et fiction... Car c'est un comportement digne d'un téléfilm... Qu'elle les chope à la sortie si elle le veut pas besoin d'une garde à vue... Ce comportement ne risque pas d'aider sa fille qui sera forcément isolée désormais.

  • Marseillaise13
    Marseillaise13     

    J ai lu cette article n oublions pas que ce sont les dires de la mere de la fille ... Elle essaye surement de se defendre comme elle peut elle a du sentir le vent tourner elle a fait ce qu elle a fait maintenant faut qu elle assume ses actes rapellons qu aucune plainte na ete deposer ni du lycee ni de la fille elle a agit en abusant de son pouvoir dans se cas la c est tro facile la police a tous les droits rapellons aussi qu aucun des 3 jeunes n etait connu des services de police et il n ont donc pas des casiers long comme mon bras comme jai pu le lire plus haut ce netait donc pa des eleves a probleme parait t il qu elle a insulter elle aussi en envoyant des propos raciste dapres ce que j ai entendu du frere d un des jeunes a 13 h 30 c etait donc une banale dispute entre lyceen sans violences qui ne necessiter pas un telle deploiment des forces de l ordre c est juste une demonstrations de force c est bete elle a cramer sa fille dans ce lycee ce ne sont que les consequences dune betise enorme

  • profartaud
    profartaud     

    c'est honteux et disproportionne!!!
    la police n'en sort pas grandit et cela demontre bien une "justice "a deux vitesses
    en effet cette affaire aurait pu se regler dans le bureau du proviseur dans le calme.Cette intervention discredite le formidable travail de prevention que mene une direction et un personnel(enseignant et non enseignant)tout au long de l'annee

  • shades
    shades     

    Sur le site de la provence on peut lire qu'il n'y aurait pas eu que des insultes mais également des menaces.

    Ne fallait-il donc pas justement intervenir au risque de voir ces menaces mises à exécution.

    Et de quelles menaces s'agit-il ?

    Dommage de ne pas avoir tous les éléments mais uniquement une partie.

  • ponpon83
    ponpon83     

    A lire votre prose,vous oubliez l'essentiel :
    je viens d'entendre sur RMC ,que le frère d'un des trois gardés à vue dire que la jeune fille avait reçu un bouchon en liège sur la tête (plus facile que de dire en pleine face).Jusqu'à présent je n'avais entendu que parler d'insultes.Il faut laisser les médias faire leurs choux gras de cette affaire, n'ayant rien d'autre à commenter ou écrire.Laissons faire la justice et on en reparlera dans quelques temps.Au risque de vous apprendre qq chose,les policiers sont soumis au droit de réserve,donc pas le droit de s'expliquer,ce qui n'est pas le cas des profs.Un seul son de cloche ??? Méditez et on se réécrit dans qq jours.

  • diabolo 70
    diabolo 70     

    les fais comme le votre c est tous les jours que des francais subisses et bien sur le corps enseignants sont de leurs coté peurs des représailles ,apres on va dire que le francais est raciste et qu en faite c est des gens qu on loge sur notre dos qui nous remercies a leurs manière et cela est inexcusable et lamentable,en tous cas c est un bonne exemple de votre part,pauvre france!!!!!!

  • mary2506
    mary2506     

    c'est vraiment abusé ! pauvre fille a sa maman,une vraie gamine

  • pittbrave
    pittbrave     

    Un abus de pouvoir maladroit certes mais j'y vois plus la réaction d'une mère!combien d'entre vous aurait fait la meme chose a sa place?quand vous ne supportez plus que l'on fasse une remarque a votre progéniture,(voir les parents d'élèves)a l'école!tout le monde étant persuadé que son fils ou sa fille est irréprochable.quand au cout de l'intervention aux contribuables il y en a d'autres bien plus discutables!

  • pittbrave
    pittbrave     

    Vous vous y croyez vous au nicaragua!!!arretez de déliré!et c'est vous qui parlez de LOIS REPUBLICAINE?quand elles sont foulées au pied partout en FRANCE par vos protégés on ne vous entends pas!!!mais quand il faut tapé sur la police on sent en vous le patriote!minable

Lire la suite des opinions (35)

Votre réponse
Postez un commentaire