En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La justice a ouvert une pré-enquête sur l'utilisation de "fichiers" recensant les prénoms d'élèves par Robert Ménard.
 

Alors que le maire de Béziers avait déploré le nombre élevé d'élèves de "confession musulmane" dans sa ville, et affirmé qu'il avait établi qu'ils représentaient 64,9% des classes grâce à leurs prénoms, le mouvement Emmaüs lui répond par une campagne appelant à "l'accueil inconditionnel".

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • calimero81
    calimero81     

    Je ne supporte plus tout type de discrimination !!!
    Pas un seul prénom féminin

    C'est pas juste

  • beaudolo
    beaudolo     

    Où sont passés mes 2 commentaires, en plus vous mettez 5 commentaires, je n'en vois que 4; BFM respectez vos lecteurs, SVP, merci!

    calimero81
    calimero81      (réponse à beaudolo)

    Cela arrive souvent ..... exemple sur un article gpa

  • Toutatis
    Toutatis     

    J'ai souvent donner à cette association qui me semblais apolitique, qui aide les plus démunis, je ne donnerais plus rien.

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Pour moi cet homme est sincère et évidemment il gène!

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Ménard politiquement incorrect (.?) mais...élu démocratiquement donc... les électeurs jugeront en temps utile .
    Je fiche mon billet que Robert sera réélu.

Votre réponse
Postez un commentaire