En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marine Le Pen et Wallerand de Saint-Just lors d'une conférence de presse sur la fermeture des comptes bancaires du Front national par la Société générale, le 22 novembre 2017 à Paris
 

La Société générale a évoqué "des exigences réglementaires" pour justifier la fermeture des comptes détenus par le Front national. Mais pour les membres du parti, il n'existe aucun motif valable. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mirou
    mirou     

    Le monde pourri de l'argent et des banques !!!!!!!!!! un bon moyen de pression pour faire tomber le FN ..........en attendant de trouver autre chose !!!!!

  • mirou
    mirou     

    Le monde pourri de l'argent et des banques !!!!!!!!!! un bon moyen de pression pour faire tomber le FN ..........en attendant de trouver autre chose !!!!!

  • Wody
    Wody     

    Le problème dans cette affaire c'est que nous avons uniquement la version de MLP. Si il s'avère que c'est la vérité alors c'est inacceptable mais connaissant le rapport à la vérité de MLP, je me permet d'avoir quelques réserves sur cette pauvre victime du "système".

    Guy Ollivier
    Guy Ollivier      (réponse à Wody)

    En effet et elle n'ignore pas qu'elle ne peut être contredit par la banque qui ne pourrait le faire qu'en rompant avec sa déontologie du secret bancaire

Votre réponse
Postez un commentaire