En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Faut-il pénaliser les clients de la prostitution ?
 

3000 euros d'amende et jusqu'à 6 mois de prison. C'est ce dont pourraient bientôt écoper les clients des prostitués, selon les recommandations d'un rapport parlementaire publiées ce mercredi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

112 opinions
  • labitanjoie
    labitanjoie     

    Le courant sarkozyste envers la prostitution est un courant de prohibition. Mais cela n’empêchera jamais la prostitution d'exister. La mafia est interdite et prospère quand même.

    La légalisation n'est pas plus acceptable car ce serait légaliser le proxénétisme. Ce qui ajouterait encore plus de malheur pour les prostitués, et pas plus de sécurité pour les clients.

    Le seul compromis acceptable reste le courant abolitionniste qui consiste à ne pas encourager la prostitution mais sans la réprimer ni l'interdire.

    De plus tout les donneurs de leçons devraient peut être un jour tenter l'expérience afin de savoir de quoi on parle. çà éviterait peut être de raconter tout et n'importe quoi.

  • Verly.
    Verly.     

    ... l'économie pâtit beaucoup du fait qu'on effectue à la maison dans un cadre familial nombre de tâches qui pourraient être confiées à des professionnelles rémunérèes comme telles.

  • JR69100
    JR69100     

    "LA MORALE SE RAIDIE QUAND LE RESTE NE LE PEUT PLUS" je pense que nous entouré de pays ou le sex tarifé est toléré. La chose qui pompe l'air à nos politiques c'est que les français aille vider leurs bourse à l'étranger et que comme d'habitude on subit un dumpping. Honnêtement si je suis à moins deux heures de l'espagne ou des pays bas et que je risque de payer 3000€ et être condamné à 6mois prison je passe la fontière je respecterai les lois du pays ou je me trouve. Et quitte à passer la frontière je ramène de l'alcool; du tabac car autant rentabilser le voyage et me voià transformer en touriste sexuel en europe.

  • libre penseur
    libre penseur     

    Roselyne BACHELOT...La pauvre !
    Elle doit pas en voir une tous les jours...
    Ou alors avec la lumière éteinte ! lol
    Le sexe...le pêché originel...le corps tabou...
    Incroyable au 21e siècle d'en être encore là !
    Le sexe fait partie de la vie. Quotidienne !
    Quelle réponse donner aux tétraplégiques quand la testostérone les assaillent et qu'il leur est impossible de se soulager seuls ?
    Ils seront verbalisé eux aussi ?
    Ou alors chargés comme des mules, avec des neuroleptiques ?
    Et les autres ? Jeunes puceaux, célibataires en tous genres, divorcés, veufs...
    On veut les rendre rendre fous ?
    Ne pas voir la réalité c'est pire...
    C'est laisser la porte ouverte aux mafias et aux macs en tous genres...
    C'est le plus vieux métiers du monde, alors pourquoi ne pas le légaliser ? Comme dans beaucoup de pays, anglos saxons ou orientaux !
    Au moins, ça sera clean et contrôlé, etr ça fera de la tune pour l'Etat !
    Et du bonheur pour tous !
    Réouvrons les maisons closes !

  • CHTI 333
    CHTI 333     

    De curieux souvenirs me reviennent en memoire a propos des * . AU temps du Service Militaire obligatoire et alors qu en qualite d appele j etais en terre etrangere . L Armee avait invente que les besoins des jeunes etaient d une maniere certaine de nature sexuelle . Meme ceux qui n etaient pas specialement portes sur la chose . se voyaient propose ce type de rejouissance .

  • Charledouard
    Charledouard     

    C'est une manière comme une autre de faire rentrer du fric dans les caisses de l'état, et puis ca fait parler de celui qui qui a lancé l'idée

  • edmundwucherer@fre.fr
    edmundwucherer@fre.fr     

    l'echange sex argent n'est pas un délit, donc ne peut pas être puni. Encore un morceau laïcité pas compris ni réalisé! Lisez la Bible et apprenez le sex au commencement, à la "libération de la nudité". Une fois libéré de la contrainte de cacher son sex systématiquement (pratiquez donc le NATURISME à Héliomonde, Euronat etc), on acquière une attitude normale vers le sex et est libéré des idées bizarres.

  • Grelor57
    Grelor57     

    Non, ce n'est pas une question de jalousie.Il y a un principe d'égalité des impôts payés par lesançais en fonction de leurs revenus réels.
    Un/Une prostitué est considéré comme une profession libérale et est considéré comme toute activité imposée au forfait ou au réel déclaré.Son activité doit être déclarée comme toute activité professionnelle et Il / elle doit payer ses impôts sinon l'année prochaine vous en payerez encore plus pour compenser le non perçu par le fisc.Et le futur problème est que toutes les prostitués qui travaillent à domicile ne payeront plus rien....c'est incontrôlable. Donc le remède sur le plan des recettes pour l'état sera pire que le mal actuel.

  • lyrco34
    lyrco34     

    Le plus vieux métier du monde. Marthe Richard à fait interdire les maisons closes. Ce qui n'a pas fait cesser la prostitution. Aujourd'hui, avec l'arrivé des gens de l'est, et de la communauté, la prostitution sur les bords de route, et la périphérie des villes, a explosée.Pourtant la prostitution est utile, ça évite de nombreux délits sexuels. (viols-agressions). Mais ces prostituées, travaillent pour des réseaux. N'ayant pas de revenue déclaré, elles bénéficient de tous les avantages. Il est inutile de se voiler la face, on n'arrêtera pas la prostitution. Il vaudrait mieux leur donner un statut. Un établissement qui serait ouvert- contrôlé médicalement et fiscalement, avec un statut de travailleur indépendant. L'avantage: Elles verseraient des cotisations et impôts. Ce qui reviendrait moins cher que la taxation du réseau. L'exploitation devenue légale, elles n'aurait plus besoins de protection, donc plus de proxénètes. Il serait plus utile de rouvrir les maisons closes

  • realiste
    realiste     

    C'est sûr que les premiers hommes pour assurer leur survie ils ont commencé par vendre leur cul...très bonne réflexion! Sérieusement ne parlons pas de plus vieux métier du monde pour parler de la prostitution, il y a d'abord eu la chasse, la pêche, l'agriculture, la construction d'habitat et j'en passe avant d'arriver aux bordels romains et aux premières monnaies...

Lire la suite des opinions (112)

Votre réponse
Postez un commentaire