En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - L'équipementier automobile Faurecia, détenu à 57% par le groupe PSA, a annoncé mercredi une restructuration touchant deux de ses...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • LBH
    LBH     

    pour les amnésiques en tout genre.Quand en juin 2011 "les cégétistes" comme vous dîtes révélèrent le plan PSA au sujet des sites de production de la région parisienne on assista ici même à des commentaires digne de l'anti syndicalisme le plus primaire les accusant d'être des menteurs,des mythomanes,des fossoyeurs d'entreprises,quant aux politiques de l'époque ils ne furent pas en reste .Le mardi 15 novembre 2011 Eric Besson devant l'assemblée nationale je cite:il n'y aura pas de plan social,pas de licenciements économique ni aucun plan de départ volontaire chez PSA. Le jeudi 17 novembre au tour de Xavier Bertrand et de Sarkozy de reprendre la même antienne (la vidéo existe,pour les septiques ou ceux qui font semblant de l'être):il n'y aura pas de licenciements ni de plan social chez PSA et le PDG de Peugeot de renchérir que la fermeture d'Aulnay n'est pas d'actualité.Tout cela se passait en 2011 ça vous revient?Ou votre mémoire est-elle définitivement aux abonnés absents à moins qu'elle ne soit simplement sélective?

  • AUDS
    AUDS     

    L'automobile est en récession, alors l'équipementier va fabriquer des pièces pour les vélos. Les Ecolos vont se réjouir ?

  • legaulois
    legaulois     

    de la gauche au pouvoir en mai 2012, en France, TOUT ROULE !!!!! c'est ce que pensent peut être les salariés du groupe PSA et de chez RENAULT !!! Toutes réflexions faites, c'est peut être, un peu, de la faute de leurs cégétistes qui ont appelé et surtout fait la campagne (gratuitement avec le pognon des entreprises)de leur CHER 'MOI-JE' -

Votre réponse
Postez un commentaire