En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Maxoue
    Maxoue     

    Un bon accord aurait été qu'ils retournent dans leur pays

  • Mallet
    Mallet     

    Et tous ces pauvres sdf qui meurent de froid sous les portiques des maison en FRANCE quelle solution pour eux ????? Aucune bien sur . Ils ne demandent rien et nous on laisse faire... Honte a nous français !!!!'

  • faimdete
    faimdete     

    merci ! une tite piqûre de rappel ne nuit pas !

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Bien l'UMPS bien évidement...
    La médiatisation du droit au logement opposable est en grande partie liée à l'action débutée le 16 décembre 2006 de l'association Les Enfants de Don Quichotte qui a organisé un campement de tentes le long du canal Saint-Martin à Paris, repris avec une audience moindre dans une dizaine de villes de province18.

    Le projet de loi de 2007 demandé par le Président de la République le 31 décembre 2006, tel qu'ébauché par le député UMP Georges Fenech, prévoirait des « moyens convenables de logement », mais pas précisément un logement ; il interpelle la collectivité, mais l'imprécision de ce terme rend difficile d'identifier l'interlocuteur responsable : État ou une (laquelle ?) collectivité territoriale ?

    Le texte instituant le droit au logement opposable entrerait en vigueur en deux étapes. Le 1er janvier 2008, il concernera les personnes dans les situations les plus difficiles : sans domicile fixe, travailleurs pauvres, femmes isolées avec enfants, personnes en logement indigne ou insalubre. Le 1er janvier 2012, la loi concernera toute personne éligible aux logements sociaux19.

    Malgré le manque de considération de sa ministre Catherine Vautrin, répondant à l'émotion face aux difficultés de logement subies par des salariés précaires et à l'interpellation de nombreux responsables politiques20, le président de la République Jacques Chirac a demandé lors de ses vœux du 31 décembre 200621 de faire voter un texte créant le DALO avant la fin de son mandat.

    C'est ce qui fut fait avec la loi n° 2007-290 du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale, publiée au Journal officiel du 6 mars 200722.

    Le comité de suivi de la mise en œuvre du logement opposable a été mis en place le 5 juillet 2007 par le ministre du Logement et de la Ville, Christine Boutin en présence de son président, Xavier Emmanuelli. Il devrait être saisi des projets de décrets d'application, notamment de ceux relatifs à la mise en place du recours administratif préalable à la saisine du tribunal23. Wikipedia.

  • faimdete
    faimdete     

    et qui a pondu ça ?

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Encore une surprise de notre parti politique préféré. Le Droit au logement opposable (Dalo) : Toute personne qui a effectué une demande de logement et qui n'a pas reçu de proposition adaptée à sa demande, c'est-à-dire tenant compte de ses besoins et capacités, peut saisir une commission de médiation dans son département, puis exercer, dans certains cas, un recours devant le tribunal administratif au titre du droit au logement opposable. Quel avancée sociale whaou !!!! les sales riches vont payer !!! Sauf que les riches c'est juste des salariés qui gagnent assez pour payer des impôts....

  • deuxc
    deuxc     

    De quoi vit-il ce dal? Encore une assos qui profite des subventions! C'est sûr que le logement des Français ne constitue pas leur premier objectif...Faudra mettre de l'ordre dans tout ça...

  • Verdun II
    Verdun II     

    DAL , encore un nid pour parasite ........si ils ne sont pas content ils rentrent d

  • Verdun II
    Verdun II     

    DAL , encore un nid pour parasite ........si ils ne sont pas content ils rentrent d

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Mais oui il y a un problème et il est de taille. Le DAL est une insulte aux Français qui travaillent.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire