En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bernard Squarcini
 

L'ex-patron du renseignement intérieur est renvoyé en correctionnelle dans l'affaire des fadettes en marge du dossier Bettencourt.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Genesius
    Genesius     

    No,pbm et a tes souhaits!

  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    >Au départ ; Sarko or not Sarko . . . . Cette affaire n'est pas si simple ; et particulièrement en droit . En effet : le journal " Le Monde " " révèle" des dossiers qui lui ont été transmis par quelqu' un " de proche , voire de très ,très proche du juge qui instruit cette affaire? ? ? ( peut importe l ' affaire d' ailleurs ) et maintenant nous avons deux juges d' instruction qui -sans se soucier de savoir qui a divulgué des secrets d' instruction - renvoient en correctionnel l' ex patron de la DCRI . . . Et là on se pose la question suivante : Qui ces deux juges protègent-ils en bottant en touche ? ? ? ? On espère qu'ils ne protègent pas carrément le juge d'instruction de l' affaire initiale ? ? ? ? ? ?( On ne va quand même pas se tirer dans les pattes entre juges -surtout éventuellement - du syndicat de la magistrature ? ? ? ) De toutes façons ce renvoi en correctionnel peut encore être frappé de nullité (et oui ! encore ! il y a des voies de recours ) ce n'est que le début de la procédure ! ! ! < NB : J'espère avoir mis suffisamment de points d' interrogations et aux bons endroits pour que les juges ne s'imaginent pas( ne serait-ce qu' un instant - que je les ai mis en accusation , alors que ce ne sont ,ici , que des INTERROGATIONS que je suis "en droit" (sic ) de me poser .

  • 1223
    1223     

    POUR SQUARCINI IL SERAIT TEMPS QU'IL PAIE LE COPAIN DE SARKO.

Votre réponse
Postez un commentaire