En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Faciliter un changement de nom ou le divorce... la "justice du XXIe siècle" débattue par les députés

justice, urvoas, assemblée nationale
 

C'est ce mardi que les députés se penchent sur la dernière réforme judiciaire du quinquennat de François Hollande. Un texte de loi qui sera défendu par Jean-Jacques Urvoas, un première dans l'arène pour le successeur de Christiane Taubira au ministère de la Justice.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Brigid
    Brigid     

    À l'heure actuelle, le délai pour la mise en route d'une procédure de divorce (cad sa prise en compte par le juge pour aboutir à un rdv de conciliation) dépasse 8 mois dans certaines villes. Laissons les divorces difficiles (pour faute, pour violences, où les parents se déchirent pour la garde...) aux avocats et tribunaux, les divorces par consentement mutuel peuvent se faire devant un notaire (après tout, on ne signe pas son contrat de mariage devant un juge).

  • danbas84
    danbas84     

    Après le mariage pour tous
    Après des enfants pourt tous
    Après des allocations pour tous
    Maintenant le divorce pour trous

    Cette fin de régne finie en apocalisme socialiste ... Grandiose!

Votre réponse
Postez un commentaire