En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
policier sécurité terrorisme charlie habdo
 

Centres de rétention, assignation à résidence des fichés S ou moyens des renseignements renforcés sont les mesures en débat après le drame de Magnanville.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Toutatis
    Toutatis     

    La loi prévoit 30 ans de prison pour un citoyen ayant des liens avec un pays ou une organisation nous faisant la guerre, c'est le cas de milliers de français, bi nationaux et étrangers sur le territoire, quand l'état va-t-il faire appliquer la loi ? Jamais bien évidemment, seul un parti politique est capable de nous débarrasser d'un maximum d'islamistes.

  • deuxc
    deuxc     

    Beaucoup de discussions, mais rien de concret. La sécurité, ce n'est pas pour le peuple.

  • beaudolo
    beaudolo     

    oups

  • ABC90
    ABC90     

    En Israel pays qui a un service +++++ "le Mossad" , ce pays ne peut empêcher les attentats .... le risque zéro n'existe pas .... il nous faut être vigilant et signaler ce qui nous parait bizarre .... c'est tout et vivre avec ce nouveau risque .

Votre réponse
Postez un commentaire