En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

PARIS (Reuters) - Quelque 250 personnes, dont 70 enfants, ont été évacuées mercredi matin à Saint-Ouen, près de Paris, d'un campement illicite...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • LENNIE1
    LENNIE1     

    des solutions d'hébergement comme pour la famille à Léonarda. On lui a attribué un logement neuf que les membres de la famille ont complètement saccagé. voir lettre de leur assistante sociale :

    "Je suis assistante sociale et connais bien le dossier DIBRANI. Je suis révoltée de constater le tissus de mensonge qui entoure cette affaire, qui n'est qu'un exemple parmi les milliers de cas similaires en France.

    MENSONGE1: pour commencer , la gamine qui ne parle soit-disant que le Français ne communique avec ses parents et ses frères et soeurs que dans un dialecte tout autre que le Français, tous les habitants Lévitiens qui font leur course au supermarché Atac de Levier peuvent en témoigner .

    MENSONGE 2: la famille Dibrani est soit-disant très intégrée et scolarisait ses enfants. Etrangement le corps enseignant de l'école primaire Pergaud de Levier ne voit les enfants Dibrani qui y sont scolarisés pas plus d'une fois par semaine.

    INTEGRATION? Un gamin Dibrani a baissé son pantalon pour faire un gros besoin à l'intérieur du car scolaire de l'école dans le cadre d'une sortie organisée. Les Dibrani ont volontairement saccagé le potager de l'école dont les petits élèves s'occupaient.

    Et ce ne sont que de petites anecdotes parmi tant d'autres.

    Quand la famille Dibrani est arrivée à Levier on les a logé dans un logement neuf au frais du contribuable, ce logement ils l'ont rendu dans un état déplorable. Bref, je vous assure que tous les Lévitiens ont poussés un ouf de soulagement lorsque cette famille a été expulsée , et malgré tous les journalistes français et étrangers qui perturbent la vie paisible de notre village, aucun d'entre eux ne souhaitent voir cette famille revenir .

    L'EXPULSION : Les fonctionnaires de la PAF du Doubs ont récupéré la jeune fille en accord avec l'enseignante encadrant la sortie scolaire du 9 octobre mais aussi en parfait accord avec le représentant du Réseau éducation sans frontières (RESF) présent sur place, en bas du car, devant le collège Lucie Aubrac du Doubs. «Le professeur encadrant la sortie scolaire et un membre de RESF sollicitent une prise en charge discrète de la jeune fille par les policiers», spécifie le compte-rendu de l'affaire( le figaro.fr) « La maman a joint sa fille sur son téléphone portable pour lui dire qu'elle devait les rejoindre et l'adolescente est descendue du car scolaire où elle se trouvait, en toute discrétion. ...

    PARENTS MODELES ?
    Resat Dibrani et sa femme, Gemilia, ont également fait l'objet de rappels à la loi pour des faits de vols, à Levier (Doubs), où résidait la famille. Selon des sources proches du dossier, il s'agissait de petits larcins. ( SUD OUEST du 18 octobre)

    LE DOSSIER :
    Le republicain lorrain: Selon la préfecture du Doubs, la famille Dibrani, de nationalité Kosovare, est entrée irrégulièrement en France le 26 janvier 2009. Les intéressés ont déposé une demande d'asile qui a été rejetée par l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (OFPRA) le 20 août 2009 puis, en appel, par la cour Nationale du Droit d'Asile (CNDA) le 31 janvier 2011. Le 30 mars 2011, la famille a déposé une demande de réexamen de leur dossier d'asile, qui a de nouveau été rejetée par ces mêmes instances compétentes en matière d'asile. Les intéressés ne pouvant dès lors prétendre au statut de réfugié, l'autorité préfectorale a prononcé à leur encontre, le 29 septembre 2011, un refus de séjour assorti d’une obligation de quitter le territoire français, dont le Tribunal administratif a confirmé la légalité par jugement du 26 janvier 2012. Ce jugement a ensuite été confirmé par la Cour Administrative d'appel de Nancy le 21 février 2013. Si on les admet en France, il y en a bien d'autres qu'il faut admettre ça fait 5 ans qu'ils encombrent les tribunaux,

    COMBIEN CA COUTE?
    Celà fait 5 ans qu'on les loge aux frais de la princesse, mieux que beaucoup de français, et entre aides financières et allocations diverses cette famille exemplaire a reçu en 5 ans prés de 100 000 €, profité à fond de la CMU, de la sécu, des bons alimentaires, habillée gratuitement par les organisations caritatives....


    Je suis passionnée par mon travail, et souhaiterais avoir en charge des familles françaises, tout simplement, et avec amour.

  • Al Azar
    Al Azar     

    Une nouvelle rafle ...Où sont les belles âmes de gôche ?

  • joel the clone
    joel the clone     

    Un camp de Rom j'en suis baba .....

  • Jacques de Clermont Ferrand
    Jacques de Clermont Ferrand     

    La préfecture précise que des solutions d'hébergement ont été proposées à "toutes les familles identifiées". ça va nous coûter combien ???

  • luculus
    luculus     

    BRAVO.....

  • alberto 45
    alberto 45     

    léonarda priez pour nous

  • 109600
    109600     

    Si je gagne au Loto, je donne mon appartement à des Roms juste pour me venger de mes voisins. Ils ont voté Hollande!

  • lilypop
    lilypop     

    "des solutions d'hébergement proposées ux familles évacuées" Le prix ? Ca va coûter combien aux contribuables ?

Votre réponse
Postez un commentaire