En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Et si l'euro mourrait ce soir ?
 

Ce mercredi à Bruxelles, l'Europe joue son avenir. Les pays de la zone euro se réunissent une nouvelle fois pour chercher des solutions à la crise. Un sommet de la dernière chance, disent certains. Pour les plus pessimistes, la monnaie unique pourrait y laisser sa peau.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

324 opinions
  • bazik 69
    bazik 69     

    L'Euro, depuis toujours et en tant que monnaie surévaluée d'entrée de jeu, est un cancer pour l'économie Européenne. L'argent versé par des pays comme l'Allemagne, la France, dans une moindre mesure, va tout droit dans la poche des banques, nonobstant l'augmentation des prélèvement sur les contribuables déjà prévus à cet effet...
    Tout comme la FED aux Etats-Unis, la BCE n'est qu'un moyen de voler l'argent des états mis en place par des institutions privées, on retrouve les dirigeants et conseillers des plus grandes banques aux conseils d'administration de la BCE et du FMI... La seule solution est de renvoyer ces "institutions dans les cordes en sortant d'un Euro assasin, il suffirait qu'un des pays phares d'Europe le décide pour que d'autres suivent, j'en suis persuadé... A voir!

    Nous n'avons plus le choix qu'entre "esclavage lâchement consenti par nos dirigeants" et "reprise d'un minimum de souveraineté respectant la diversité inhérente aux pays et aux cultures d'Europe, avec la possibilité pour chaque banque NATIONALE d'imprimer sa propre monnaie, au lieu de verser des intérêts faramineux à des banques privées dont l'appétit n'a plus de limites... L'abîme est sous nos pieds, réagissons VITE!

  • sergpar
    sergpar     

    il est certain qu'il faudrait un gouvernement comme aux usa c'est la seule solution pour la sauvegarde de la cee et de l'euro!
    mais avec les politiciens celà va etre très laborieux ( ils ont besoin de nous faire croire qu'ils sont utiles et importants )

    l'euro doit etre dévaluer au moins de 10% pour mieux exporter

    si on revient au franc .....? on exportera plus je pense avec des creations d'emploi .... oui mais nous importons beaucoup et les prix ????

  • gil069
    gil069     

    meuuuuuuuuhhhhhhhhh non......

  • unavissurlaquestion
    unavissurlaquestion     

    Ces Adorateurs à l’échine courbée ont sauvés leur jouet comme ils ont sauvés leurs peau...
    A la va vite, dans l'affolement du désordre, sans arrière pensée pour l'avenir.
    Notre avenir etant la ruine de notre état puis du peuple....Les journalistes et les politiques nous vendent d'imaginer que la dynamique instauré par des concurrents que l'on refuse de voir puissent s’arrêter par bon cœur ou par des remedes dignes d'une cour de recreation !

  • mephistos
    mephistos     

    on peut temporiser avant de tout virer!commençons par la grece en Europe mais sans l euro et voyons le resultat!

  • mephistos
    mephistos     

    moi je suis une chevre donc beeeeeeeeeee!

  • économe
    économe     

    il y aura à course à la dévaluation, ce qui ne résoudra en rien les problèmes actuels d'endettement * * * Une dévaluation engendre d'abord une augmentation du déficit extérieur, en admettant que la dévaluation soit suffisante pour rendre les produits nationaux compétitifs, cela signifie aussi que ces produits seront plus onéreux pour les habitants du pays * * * Cela signifie également que pour rendre plus compétitifs des produits le dumping social va s'accentuer encore plus * * * La sortie de L'euro aura un coût financier énorme, qui viendra encore alourdir la dette * * * Je ne cite là que quelques aléas . . . . .

  • Adsag
    Adsag     

    Vous n'avez pas compris que l'Europe, du moins une partie de celle-ci, est directement en concurrence avec les USA et non la Chine. Les américains veulent un marché européen ouvert pour leurs produits, mais le fait que l'Euro supplante définitivement le dollar comme monnaie d'échange est non seulement difficile à entrevoir économiquement, mais surtout c'est une terrible atteinte à leur puissance de plus en plus "virtuelle'" parce qu'avant tout culturelle, beaucoup plus qu'économique. Si l'Europe est capable de se relever de cette crise, qu'elle finit par montrer son unité, alors elle redeviendra la première puissance économique au Monde, déjà parce qu'elle a un incroyable vivier de connaissances, de savoir-faire, de capacités de recherche et de création. Sa diversité peut être son arme absolue, alors il faut y croire. Les nationalisme exacerbés risquent simplement de la tuer, à notre grand détriment.

  • Adsag
    Adsag     

    Vous voulez dire "a été relevé"... par les autres !

  • Adsag
    Adsag     

    Vous savez pas multiplier par 6 et rajouter 10% au tout ?!! A titre de rappel le FFR était une monnaie faible, or nous exportons peu ou mal, donc cette monnaie faible de nous aidera pas car de toute façon nos coûts de production restent trop élevés (charges sociales...) et seuls nos grands groupes produisent ce dont les pays émergeant ont besoin, pas nos "rares" PME. Donc le seul impact fort du retour au FFR, ce sera une facture d'importation énergétique (pétrole) très alourdie, alors qu'on se bat (nucléaire civil) pour être indépendant énergétiquement (rappelez-vous sous De Gaulle, Pompidou puis Giscard !). Les allemands ont eux accepté l'Euro et ils avaient pourtant de très bonnes raisons de rester au DM, monnaie forte et reconnue comme leur économie !

Lire la suite des opinions (324)

Votre réponse
Postez un commentaire