En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Antoine Di Zazzo à Paris, le 29 novembre 2012, au premier jour du procès.
 

Antoine Di Zazzo a été condamné à quinze mois de prison et 10.000 euros d'amende pour avoir faire espionner Olivier Besancenot entre 2007 et 2008.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Robert Lafondue
    Robert Lafondue     

    Et qu'en est il de Claude Néant et toutes ses barbouzeries visant les concurrents politiques de l'ump, les journalistes, les juges, et les témoins gênants

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ce sont ces gens qui discréditent la politique. Je ne suis pas souvent d'accord avec le facteur, mais là, je trouve ça très bien !

  • FaridX
    FaridX     

    Il a ce qu'il mérite ! Un fonctionnaire ( payé par les contribuables), n'a pas à se mettre à la solde d'un distributeur de Taser ou autres pour espionner une personne politique ou publique, pour que l'on qu'on trouve un squelette sur cette dit personne et la faire chanter!!! Et les autres sont encore en place, j'espère que l'on ne leur donne plus des dossiers confidentiels !

  • maylissa
    maylissa     

    10 000 euros d'amende ? c'est une blague ?

Votre réponse
Postez un commentaire