En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Erika : 12 ans de procédure contre Total pourraient être annulés

Mis à jour le
Jean-Pierre Bernard, maire de Mesquer, commune sinistrée de Loire-Atlantique
 

La Cour de cassation rend mardi un arrêt crucial pour l'avenir du droit maritime français. Cette décision pourrait remettre en cause toute la procédure écoulée.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Claudius
    Claudius     

    LA RÉVOLUTION EN DIRECT : LES ESPAGNOLS ASSIÈGENT LEUR PARLEMENT !!! VIVEMENT EN FRANCE ! ! ! ! ! . . .http://www.rtve.es/noticias/directo2/

  • cavalierouge
    cavalierouge     

    Il y aurait aussi d'autres questions à traiter dans les eaux internationales qui n'ont aucun rapport avec la pollution mais qui sont tout aussi importantes, par exemple: la position du BF6 SANDETTIE en mer du Nord ,aujourd'hui désarmé, les salaires des équipages et les échelles des retraites des officiers de ce bateau-feu.

  • Ben  voyons
    Ben voyons     

    "Erika : 12 ans de procédure contre Total pourraient être annulés"__________ par des neuneus lobbytomisés ?

  • eric3683
    eric3683     

    je suis bien d'accord, elle est où la justice ??? dire total hors de cause car dans les eaux internationale, facile...
    c'est pas matériel, c'est moral, pollueur, payeur...

  • Claudius
    Claudius     

    Et après il y en a qui ce demande qui commande en FRANCE " Erika = TOTAL " 12 ans de procédure annulés . . . " A Z F = TOTAL " mis hors de cause . . . Vous trouvez ça BIZARRE , NON rien que de très normal , dans un monde diriger par la finance ( qui tire réellement les ficelles ) ? ? ? ? ? Justice , OH ! ma justice , plutôt , leurs belle justice . . .

Votre réponse
Postez un commentaire