En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En 1994, une vaste campagne de vaccination contre l'hépatite B avait été lancée par le gouvernement.
 

Le parquet de Paris a requis un non lieu dans l'enquête sur le vaccin contre l'hépatite B. Après une vaste campagne de vaccination lancée en 1994 par le gouvernement, nombre d'effets indésirables s'étaient manifestés chez des patients vaccinés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Avis Eclairé
    Avis Eclairé     

    Tous des crevures !
    Je n'avais pas besoin de cette vaccination car non confronté au virus. J'ai à ce jour une SEP, une irrésistible colere noire et une honte d'avoir participé au succès du vaccin. Parce que j'ai tout simplement suivi la 'mode'.
    Bilan eco : un vaccin qq € VS mon traitement 100 k€ à ce jour ( sans compter les extras comme kine, medicament de confort...)
    Bilan social : Perdu énormement ds ma vie, et j'essaie de me reconstruire
    Bilan perso : Pas deux ! Se méfier des medias, gouvernants, industriels...Bref. Ne pas se laisser berner et tjs prendre du recul pour une analyse pertinente et pragmatique. Le seul point positif à cette histoire est d'avoir gagné en lucidité.

Votre réponse
Postez un commentaire