En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Gérard Lopez, expert-psychiatre auprès des tribunaux.
 

La jeune ravisseuse avait-elle pleinement conscience des conséquences de ses actes ? BFMTV a posé la question à un psychiatre et expert auprès des tribunaux.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Bricabrac
    Bricabrac     

    Ceci étant , la maman a retrouvé son bébé et c'est l'essentiel.

  • Bricabrac
    Bricabrac     

    Et si cette jeune personne avait commis son forfait pour le compte d'une autre personne, moyennant dédommagement? Je suppose que sur le plan pénal, la peine serait moins lourde en utilisant cet argument plutôt que de laisser penser qu'il y ait pu avoir "intérêt commercial"! Je sais, c'est tordu, mais on ne sait jamais.....

  • Lauthier
    Lauthier     

    Tres heureux pour la maman a retrouvée son bébé !! Mais ça me fait de la peine pour l'autre jeune fille !!! Etrange non ?

  • prob5763
    prob5763     

    Pourquoi ne prétendrait-elle pas qu'elle est homosexuelle et désireuse d'adopter un enfant volé (pas forcément au Darfour)? Cela lui permettrait de bénéficier de la mansuétude des médias et donc de celle des magistrats qui, comme d'habitude, demanderont à un médecin véreux de rendre la justice à leur place, au lieu de lui flanquer les 30 années de réclusion qu'elle mérite.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Encore une tarée. Et comme tous les tarés on va lui trouver des excuses, lui prescrire 3 médocs et la laisser dans la nature ...

  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    "en souffrance".. comme des tas d'autres !! qui ne volent pas les bébés des autres pour autant ! les tarés, faut les enfermer, franchement ? la souffrance de la mère naturelle ? Elle s'en bat l'oeil la gamine, seule la sienne, de souffrance, compte...

Votre réponse
Postez un commentaire