En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Enfants placés : faut-il supprimer les allocations familiales ?
 

C'est une information RMC : deux députés UMP veulent supprimer les allocations pour les familles dont les enfants ont été placés, car ils sont à la charge du département. Mais pour d’autres, c’est une manière de pousser encore plus les familles vers l’exclusion sans leur laisser de chances de récupérer leurs enfants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

183 opinions
  • Edith C
    Edith C     

    Avez-vous la possibilité de dénoncer cette dame aux services sociaux ?

  • Edith C
    Edith C     

    très juste et je suis d'accord avec vous, l'allocation devrait suivre l'enfant.

  • Edith C
    Edith C     

    Merci Zoé, J'aime votre point de vue, pourriez-vous le remonter au gouvernement, vos exemples sont précis et riches. C'est une bonne solution de faire venir un éducateur avant d'arracher une enfant.

    Merci pour ce commentaire très honnête et enrichissant. J'espère que vous serez entendue.

    Edith

  • coritam
    coritam     

    n enlève un enfant, le loyer ne diminue pas, est ce que les parents vont être obligés de déménager dans un logement plus petit, comment vont ils pouvoir les récupérer. Quand les enfants sont à une heure trente aller, il y a des frais supplémentaires quand c'est fait minimum une fois par semaines. NE METTEZ PAS TOUT LE MONDE DANS LE MÊME SAC. Car dans mon cas je finance les vêtements de ma fille ainsi que les fournitures scolaires, plus les choses du quotidien.

  • coritam
    coritam     

    n enlève un enfant, le loyer ne diminue pas, est ce que les parents vont être obligés de déménager dans un logement plus petit, comment vont ils pouvoir les récupérer. Quand les enfants sont à une heure trente aller, il y a des frais supplémentaires quand c'est fait minimum une fois par semaines. NE METTEZ PAS TOUT LE MONDE DANS LE MÊME SAC. Car dans mon cas je finance les vêtements de ma fille ainsi que les fournitures scolaires, plus les choses du quotidien.

  • coritam
    coritam     

    n enlève un enfant, le loyer ne diminue pas, est ce que les parents vont être obligés de déménager dans un logement plus petit, comment vont ils pouvoir les récupérer. Quand les enfants sont à une heure trente aller, il y a des frais supplémentaires quand c'est fait minimum une fois par semaines. NE METTEZ PAS TOUT LE MONDE DANS LE MÊME SAC. Car dans mon cas je finance les vêtements de ma fille ainsi que les fournitures scolaires, plus les choses du quotidien.

  • coritam
    coritam     

    n enlève un enfant, le loyer ne diminue pas, est ce que les parents vont être obligés de déménager dans un logement plus petit, comment vont ils pouvoir les récupérer. Quand les enfants sont à une heure trente aller, il y a des frais supplémentaires quand c'est fait minimum une fois par semaines. NE METTEZ PAS TOUT LE MONDE DANS LE MÊME SAC. Car dans mon cas je finance les vêtements de ma fille ainsi que les fournitures scolaires, plus les choses du quotidien.

  • coritam
    coritam     

    n enlève un enfant, le loyer ne diminue pas, est ce que les parents vont être obligés de déménager dans un logement plus petit, comment vont ils pouvoir les récupérer. Quand les enfants sont à une heure trente aller, il y a des frais supplémentaires quand c'est fait minimum une fois par semaines. NE METTEZ PAS TOUT LE MONDE DANS LE MÊME SAC. Car dans mon cas je finance les vêtements de ma fille ainsi que les fournitures scolaires, plus les choses du quotidien.

  • coritam
    coritam     

    Je suis d'accord, car moi aussi ,j'ai refusé l'allocation pour l'habillement et l'argent de poche, j'estime que c'est à moi de prendre les frais d'habillement en charge, ainsi que pour la scolarité, en plus avec moi, elle peut avoir le choix. Je lui achète aussi des livres car elle adore lire.

  • coritam
    coritam     

    Je suis une maman dont sa fille est placée et qui achète les vêtements et les affaires scolaire se sa fille. Pour moi, il est inconcevable que ce soit les autres qui le fassent à ma place, c'est mon rôle.

Lire la suite des opinions (183)

Votre réponse
Postez un commentaire