En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
EN DIRECT - Vivez le direct de <i>Bourdin & Co</i> du 22 mars
 

Ce vendredi matin, Jean-Jacques Bourdin est revenu sur la mise en examen de Nicolas Sarkozy lors d'un échange musclé entre Patrick Balkany et l'avocat du majordome des Bettencourt, ainsi que le grand reporter du Monde Fabrice Lhomme. Jean-Vincent Placé a expliqué pourquoi les écologistes veulent faire une loi contre l’obsolescence programmée, et Charles Huet nous a dévoilé son guide du « consommer Made in France ». A 8h35, Jean-Jacques Bourdin a reçu Cécile Duflot.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • soeur sourire
    soeur sourire     

    S'il ne l'a pas dit, les ORL devraient avoir beaucoup de boulot. Ce serait tellement plus simple de s'excuser de ce "dérapage" verbal, de ne pas avoir le comportement d'un gamin qui dit : "c'est pas moi" alors que tout le monde l'a entendu. Bel exemple de mensonge, et le Prof Bourdin (que j'adore) qui demande : qui a dit "je t.." Personnellement, ça m'a fait marrer, une vraie classe d'ados !

  • joug
    joug     

    et fini par répondre "c'est pas moi" au lieu de rétorquer j' ai dit .... dans tes rêves.
    Bravo la politique française la mafia est gouvernement. Je ne vote plus et tant mieux

  • BERNSTEIN
    BERNSTEIN     

    Voilà le niveau qui a entrainé Sarkozy devant les juges. Voilà le niveau de nos politiques, notamment à l'UMP où l'on a falsifié de manière flagrante les résultats des élections internes au profit du clan "Copé". Voilà le niveau de ceux qui ont laissé à la France un bilan désastreux et qui est géré de manière désastreuse par la gauche. Voilà le niveau qui va sauver la France de la dégradation qui a commencé avec Sarkozy. C'est ce niveau qui enfonce les français dans l'anxiété, la tension et la peur.

  • myrbelle
    myrbelle     

    Entre ce fameux "casses toi pauvre con" et "je vous emmerde" ...comment voulez-vous que les électeurs vous respectent, comment pouvez vous demander au peuple de respecter nos prochains et jouer les moralisateurs aussi bien dans l'éducation, que dans la vie quotidienne ?
    Je dis STOP ..(les radars flachent aussi dans la famille des Français) SUITE à vos dérapages continuels et les PV vont pleuvoir lors des prochaines élections....

  • peterfromsavoy
    peterfromsavoy     

    J'aime quand surgit sous le masque du professionnel de la politique, le cuistre, le vulgaire, le petit. J'insulte et je m'empresse de dire à la maitresse ce n'est pas moi. La vieillesse est un naufrage, M. Balkany, vous avez l'âge de ma mère, qui elle au moins porte ses rides.

  • segolene
    segolene     

    BOURDIN NE PEUT IL PAS REJOINDRE OLIVIER MAZEROLE...CA SERAIT GENIAL

  • le berger
    le berger     

    apres avoir bien ecouté et reecouté, C JEROME qui parle

  • le gaucho "bobo"
    le gaucho "bobo"     

    n'ont pas pu décrédibiliser Médiapart ! Alors que le gouvernement de François Hollande parle de tailler dans les niches fiscales, en voici une dont on n'entend jamais parler dans la presse ou sur les ondes : Logique, car c'est la niche fiscale des journalistes. Le 23 novembre 2012, le Sénat maintient l'abattement fiscal des journalistes : 85% des journalistes sont de gauche et ils ont fait une propagande pro-Hollande et une propagande Anti-Sarkozyste. Ils ont gagné. Les différents débats nous ont démontré avec une grande évidence qu'ils souhaitaient l'élection de Hollande.
    En 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-Sarkozy commença.
    Depuis novembre 2012, c'est chose faite, les journalistes ont droit à cette niche fiscale coûteuse et injuste :
    Imaginez: Audrey Pulvar et David Pujadas gagnent aux environs de 12000 euros par mois ils peuvent donc déduire 54000 euros. Laurence Ferrari gagne 400000 euros annuel, cela lui fait une déduction de 120000 euros. Jean-Michel Apathie 40000 euros par mois soit une déduction de 144000 euros. Alain Duhamel 56000 euros par mois déduction de 207000 euros.
    De plus les journalistes de l'audiovisuel lui ont demandé un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dit: ( frais esthétique ) du fait qu'ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d'abattement. Ces journalistes qui crachent sur les riches, et qui n'avaient pas de mots assez forts pour dénoncer le Sarko bling bling se gardent bien, aujour'hui, de parler de leurs avantages fiscaux ! Vive Hollande ! ! !

  • snaredrum
    snaredrum     

    les problèmes de la droite concernent de l'argent privé !! les problèmes de la gauche concernent tous de l'argent public !! de desir à ayrault , en passant par les fédés du nord , marseille , dray

  • jpcn
    jpcn     

    De toute façon, il n'a pas à s'inquiéter, la justice passe et condamne le citoyen lambdas qui va voler deux pommes pour nourrir ses enfants et qui après aura bien sûr une certaine honte quand on le regardera. Mais elle ne condamne jamais un homme politique sauf avec des amendes bien inférieures aux détournements et des peines avec sursis (sauf pour mr Tapie qu'il fallait absolument abattre), ce qui leur permet par la suite de se représenter devant les français fiers et arrogants comme jamais en faisant comme si rien ne s'était passé. Ils seront de nouveau élus alors que le modeste français lui va galèrer pour retrouver un travail. Ce qui veut dire que pour faire et réussir en politique, il suffit d'être sans foi ni loi.

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire