En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Jacques Bourdin
 

Ce lundi matin dans Bourdin & Co, Claude Rambaud, présidente du Collectif inter-associatif sur la santé, a dénoncé l’explosion de la facture des dépassements d’honoraires pour les Français. Frigide Barjot a souhaité la fin de La Manif Pour Tous et Le Colonel Jacques Bessy a analysé la sécurité des militaires en patrouilles dans les lieux publics après l'agression de l'un d'entre eux samedi à la Défense. A 8h35 : Marine Le Pen.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • PEYRAC
    PEYRAC     

    Et je rajouterai qu’il sera surement nécessaire de légiférer car je pense qu’en l’état actuel du droit, l’ouverture du feu par un militaire (hors gendarmerie) sur le territoire national pose problème. Il existe déjà une différence entre policiers et gendarmes. Les premiers ne peuvent tirer qu’en état de légitime défense alors que les seconds peuvent ouvrir sans le feu, après sommations, même si leur vie n’est pas en danger.

  • PEYRAC
    PEYRAC     

    Conclusion : L'emploi d'un fusil d'assaut n'est pas possible dans un lieu public. Vigiepirate est une mission de police confiée à des militaires des armées (sans mauvais jeu de mot). Donc, soit les militaires sont remplacés par des policiers ou des gendarmes (qui sont dotés de pistolets automatiques), soit il faut armer les militaires de Vigiepirate avec des pistolets automatiques. Le fusil d'assaut n'est pas conçu pour ce type de mission.

  • KOCH
    KOCH     

    bonjour,
    fatigué de l'intolérance socialiste !
    Bravo à Marine Le pen (même si je suis UMP) sur l'orientation et le traitement des médias.
    On ne peut plus dire des vérités sans être extrémiste !
    Trop de gens ne vive pas les incivilités et l'insécurité (l'éducation et la politesse n'ont pas d'origine...).

  • Zabeau
    Zabeau     

    Pauvre Marijo ! Qu'elle emmigre de cette presumee dictature vers la Russie de Poutine.... j'hallucine! Que Marijo s'assure cependant de jouer dans la meme cour de recreation que Depardieu cote finances parce que sinon je ne lui souhaite pas d'avoir envie de manifester ou d'etre malade! Parce que selon qu:elle est riche ou pauvre... Le traitement ne sera pas le meme haha! Lisez donc Marijo, lisez la presse avant de lancer ces jeremiades
    Bonne journee

  • tuladanle
    tuladanle     

    Non seulement,je trouve scandaleux et irresponsable de la part des militaires qui témoignent depuis ce matin sur l'antenne à propos de leurs armes non chargées,mais surtout aux médias de relayer ce genre d'informations.A mes yeux celà s'apparente à la violation du secret professonnel pour les premiers et à de la trahison pour tous.Sans compter le danger que tous font courir à nos petits gars dorénavant!Une HONTE!

  • Pouic712
    Pouic712     

    Qu'ont fait les collègues qui patrouillaient avec le militaire agressé?
    Bizarre non?....

  • citoyen 92
    citoyen 92     

    Bravo à Vincent, professeur d'histoire/géographie qui vient de s'exprimer sur l'antenne, je le rejoins dans son analyse sur la situation politique, démocratique et européenne actuelle. Il a traduit exactement la pensée de ceux qui veulent plus de démocratie.

  • les protéger
    les protéger     

    Il faut impérativement prévoir une protection pour ces militaires qui font ces patrouilles, ils risquent leur vie en particulier en France (en mission ils peuvent se défendre, pas sur le sol Français)
    On pourrait les faire escorter par un imam, et ç la rigueur un prêtre et un rabbin... nous sommes en France que diable !!!

  • Glochide
    Glochide     

    Les militaires qui se baladent avec de beaux famas ne sont pas en fait armés .Pour se défendre l'arme les handicape plus qu'elle ne les aide . Heureusement d'ailleurs car tirer dans un lieu public serait dangereux . Il y avait avant un policier pour trois soldats qui lui a une arme chargée . Mais le policier n'aurait pas tiré sur l'agresseur au cutter , il sait bien que ce serait classé "bavure " et il risque plus que la racaille en particulier de perdre son boulot . De plus tuer une racaille est interdit , les banlieues brûleraient aussitôt comme en Suède .L'avenir est donc sombre , noir même .

  • bernard91
    bernard91     

    quand on pense que même les sarkozistes n'avaient pas osé le faire.....
    le patronat l'a rêvé , le gouvernement Ayrault l'a réalisé

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire