En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Fabien Crombé sur RMC.fr
 

Ce mardi matin dans Bourdin & Co, François Weiss est revenu sur le cambriolage du Carlton, Annick Fortin a éclairci les avantages du CAP, Laurent Charlier a évoqué les accidents ferroviaires, Gérard Davet a décrypté les rebondissements de l’affaire Tapie et à 8h35, Harlem Désir a répondu à Olivier Truchot.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • paton
    paton     

    coche la Truche!! il était de bon ton d'être bobo ( voir sa coiffure ) et gaucho donc le roi de la désinfo. sauf que l'ensemble des auditeurs en bâve et ne supporte plus ce discours d'enfant gâté. dégage TRuchot!

  • Noël Matin
    Noël Matin     

    ... 95 % de réussite au bac, mais 12% de réussite ( moins de 5 fautes) à une dictée de 80 mots...

    Les résultats sur la maîtrise de la règle de trois restent confidentiels ! !

  • Noël Matin
    Noël Matin     

    ...Oui, difficile de choisir entre Désir et Truchot pour dire lequel des deux est le plus affligeant !

  • cxsze
    cxsze     

    Je trouve rigolo que le repris de justice pour abus de biens le socialiste Harlem Désir continue à nous amuser par des déclarations qui n'intéressent personne vu les commentaires des gens personne ne le prends au sérieux les paroles du secrétaire du ps c'est un pauvre type

  • allez hue
    allez hue     

    bourdin n'co or bourdin n'cocos? zat iz ze question'? ee moralist' socialo-coco est en vacance chez lui dans sa maison de campagne à one million dollards wouaou! my god.... à pile.

  • adec
    adec     

    Il faut remettre en route les filières techniques E et F. Et puis les premiers clients de l'éducation nationale sont bien sûr les élèves mais aussi et surtout les entreprises. on ne fait pas d'études pour faire des études. Revaloriser le mot compétences à contrario de connaissances. Les connaissances sont aux diplômes ce que les compétences sont aux résultats d'entreprises, l'un n'entraînant pas forcément l'autre et vis versa.

  • BINTZ
    BINTZ     

    Mais qu'a-t-elle donc fichu cette Madame Fortin pour se réveiller maintenant ? C'est quand il a les pattes dans le purin que le coq chante mieux. Un peu tard, le savoir-faire est parti ailleurs.

  • Tibihan
    Tibihan     

    Tant que nous resterons concentrés sur les seuls outils de formation que sont le collège/lycée et l'apprentissage, nous marcherons à l'envers.
    A ce jour, les entreprises doivent faire avec les référentiels des diplômes que les Ministères proposent au travers de leurs diplômes alors qu'il nous faut pour être performant en terme d'employabilité et d'insertion, déterminer les contenus en fonction de la réalité conjoncturelle et des besoins en compétences des entreprises. A ce jour, seul l'ECOLE DE PRODUCTION PEUT PERMETTRE D'Y ARRIVER.....Mais qui en parle?

  • balyzi
    balyzi     

    A force d'abaisser le niveau scolaire afin d'obtenir un taux de réussite de 95% au bac pour soi-disant laisser une chance aux illettrés de faire des études universitaires, on en a oublié les métiers de l'artisanat pourtant particulièrement lucratif pour certains, alors oui on a eu affaire à des gouvernements depuis 30 ans qui ont commis erreur sur erreur dans tous les domaines et le résultat aujourd'hui est catastrophique.

Votre réponse
Postez un commentaire