En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Tribunal de Grande Instance. (Illustration)
 

En conflit ouvert avec la direction d'une boutique de la marque espagnole de prêt-à-porter, une vendeuse s'était suicidée après une rétrogradation, accusant l'entreprise d'avoir "gâché sa vie". Les parents réclament aujourd'hui des dommages et intérêts à l'enseigne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Une réaction disproportionnée par rapport au stress du travail on appelle ça un burn out.
    Pour ce qui est des propos reportés par les uns et par les autres, encore faudrait-il qu'ils soient avérés.

  • Pseudome
    Pseudome     

    Elle aurait pu trouver une autre activité ... Il est vrai que lorsqu'on s'aperçoit qu'il y a des gens malhonnêtes autour de nous, on a envie de quitter la terre ... l'honnêteté est une valeur indispensable pour vivre. Ces responsables qui ont été malhonnêtes vont devoir faire un bon examen de conscience.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Pseudome)

    C'est pas si simple l’histoire de "trouver une autre activité" ! T'as des gens qui ont tellement l'esprit de la boite qu'ils en rêvent la nuit, se demandent si ils ont bien songé à faire ceci ou cela, si telle chose suffira pour le truc qui doit recevoir le prochain produit qui sera mis en vente tel jour etc....
    Si au bout de 13 années de bons et loyaux services la personne a gravi tous les échelons en jouant des coudes, tissant des liens avec les fournisseurs ou clients, grimpant les échelons en se privant de vie sociale ou en utilisant son taf comme tremplin social, une injustice extrême peut faire sauter tout son univers.
    C'est comme si un flic se faisait accuser de vol par la personne qu'il venait d'aider, le choc est pire que si ça venait d'un coup par un vrai malfrat.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Pseudome)

    C'est pas si simple l’histoire de "trouver une autre activité" ! T'as des gens qui ont tellement l'esprit de la boite qu'ils en rêvent la nuit, se demandent si ils ont bien songé à faire ceci ou cela, si tel chose suffira pour le truc qui doit recevoir le prochain produit qui sera mis en vente tel jour etc....
    Si au bout de 13 années de bon et loyaux service la personne a gravi tous les échelons en jouant des coudes, tissant des liens avec les fournisseurs ou clients, grimpant les échelons en se privant de vie sociale ou en utilisant son taf comme tremplin social, une injustice extrême peut faire sauter tout son univers.
    C'est comme si un flic se fait accuser de vol par la personne qu'il venait d'aider, le choc est pire que si ça venait d'un coup par un vrai malfrat.

  • brenterc'h
    brenterc'h     

    honteux..je n'aimerai pas avoir sur la conscience la mort d'une personne??

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Va savoir si les 200 euros disparus c'était pas pour trouver un prétexte pour la virer, le hic c'est que tellement elle était consciencieuse elle a remplacé la somme manquante, mince pas d'bol pour la direction.

Votre réponse
Postez un commentaire