En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des habitants du quartier Nord d'Amiens, le 14 août 2012, rassemblés pour prendre à partie Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur.
 

De six mois avec sursis à deux ans ferme ont été requis à l'encontre des cinq jeunes gens, tous mineurs au moment des faits, accusés d'avoir pris part aux heurts qui avaient embrasés le quartier d'Amiens-Nord en août 2002.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • rebelle80
    rebelle80     

    En remerciement, la Mairie précédente leur a offert un terrain pour y construire la 16 éme mosquée de la ville !!!!

  • t0xi
    t0xi     

    bas nous ! comme d'hab quoi de toute les parents ne doivent pas être imposable !

  • deuxc
    deuxc     

    A votre avis, Hybow! Seriez-vous ironiephobe?

  • Hybow
    Hybow     

    J'espère que vous faites de l'ironie... Mineurs au moment des faits donc sous la responsabilité des parents... Que les parents payent !!!

  • deuxc
    deuxc     

    Ils n'avaient donc pas d'arme...Normal, c'est interdit.

  • deuxc
    deuxc     

    Mais c'est énorme comme peine! Et s'ils ne peuvent reprendre leur travail, comment vont-ils rembourser les dégradations, ou plutôt destructions?

  • rebelle80
    rebelle80     

    Et le million d'euros de dégâts , qui va payer ?

Votre réponse
Postez un commentaire