En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Elle veut transmettre le "ñ tildé" de son nom de famille à son fils, l'état civil le lui refuse

Le "ñ" est la dix-septième lettre de l'alphabet espagnol.
 

Certains noms bretons ou d'origine espagnole, portugaise, basque, comportent cette lettre spéciale qui place une petite barre ondulée au dessus du "n".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • passur
    passur     

    Faut mettre mouloud, à tous les coups çà passe nique elle

  • passur
    passur     

    Faut mettre mouloud, à tous les coups çà passe nique elle

  • passur
    passur     

    Faut mettre mouloud, à tous les coups çà passe nique elle

  • alfredfgk
    alfredfgk     

    @Pascal Sivade
    C’est très simple, il suffit qu’elle insère dans son mail le n tilde, celui-ci : ñ ou encore celui-là : Ñ, il n’y a pas besoin d’investir des « millions en informatique ».
    On trouve bien le mot señor en français dans l’expression « gracias señor » (et non pas segnor).
    Les mots d’origine étrangère ont toute leur place dans la langue française (et en informatique) sinon on ne pourrait plus dire (ni écrire) grand-chose.
    Le n sans tilde dans les papiers fournis par l’administration tient plus de la bêtise, de l’incompétence ou encore du jemenfoutisme de la personne qui a fait ces papiers.
    C’est pas compliqué d’écrire ñ ou encore Ñ, mais c’est tellement plus simple d’écrire n ou N et d’oublier juste que l’écriture a un sens.

  • Pascal Sivade
    Pascal Sivade     

    I y a bien longtemps que le patois n'est plus enseigné et pourtant notre vocabulaire est bourré de mots venant de ceux ci. Alors les centaines de milliers d''€ qu'il va falloir investir en informatique pour cet accent, Faut rester les pieds sur terre. Au fait comment fait elle pour envoyer un émail avec le n à accent?

    alfredfgk
    alfredfgk      (réponse à Pascal Sivade)

    @Pascal Sivade
    C’est très simple, il suffit qu’elle insère dans son mail le n tilde, celui-ci : ñ ou encore celui-là Ñ, il n’y a pas besoin d’investir des « millions en informatique ».
    On trouve bien le mot señor en français dans l’expression « gracias señor » (et non pas segnor).
    Les mots d’origine étrangère ont toute leur place dans la langue française (et en informatique) sinon on ne pourrait plus dire (ni écrire) grand-chose.
    Le n sans tilde dans les papiers fournis par l’administration tient plus de la bêtise, de l’incompétence ou encore du jemenfoutisme de la personne qui a fait ces papiers.
    C’est pas compliqué d’écrire ñ ou encore Ñ, mais c’est tellement plus simple d’écrire n ou N et d’oublier juste que l’écriture a un sens.

    alfredfgk
    alfredfgk      (réponse à Pascal Sivade)

    @Pascal Sivade
    C’est très simple, il suffit qu’elle insère dans son mail le n tilde, celui-ci : ñ ou encore celui-là Ñ, il n’y a pas besoin d’investir des « millions en informatique ».
    On trouve bien le mot señor en français dans l’expression « gracias señor » (et non pas segnor).
    Les mots d’origine étrangère ont toute leur place dans la langue française (et en informatique) sinon on ne pourrait plus dire (ni écrire) grand-chose.
    Le n sans tilde dans les papiers fournis par l’administration tient plus de la bêtise, de l’incompétence ou encore du jemenfoutisme de la personne qui a fait ces papiers.
    C’est pas compliqué d’écrire ñ ou encore Ñ, mais c’est tellement plus simple d’écrire n ou N et d’oublier juste que l’écriture a un sens.

Votre réponse
Postez un commentaire