En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le tribunal de Créteil, dans le Val-de-Marne, a condamné une mère de famille à huit mois de prison avec sursis vendredi après l'agression d'une institutrice.
 

La mère d'un élève de CM2 à Saint-Maur, dans le Val-de-Marne, avait eu une altercation avec l'institutrice de son fils à la sortie de l'établissement après les cours. Elle lui avait porté des coups de poing au visage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • L' OEIL DE MOSCOU`
    L' OEIL DE MOSCOU`     

    du coup maintenant la mère est reconnue comme violente
    ce qu'elle n'avait pas accepter de la part de l'institutrice

  • MrParano
    MrParano     

    6 mois de prison pour un crêpage de chignons?

    MrParano
    MrParano      (réponse à MrParano)

    Ok 8, pas 6. Et pendant ce temps là de vrais délinquants sont libres de se balader avec juste un bracelet électronique? Cette agression méritait une sanction, mais un minimum de cohérence ne serait pas superflu...

    sylvaa
    sylvaa      (réponse à MrParano)

    Je pense que c'est plus qu'un "crêpage de chignon" qui est en cause.
    C'est la tentative de "justification", devant le délinquant lui-même, du non respect des décisions le concernant; c'est la négation publique de toute forme de "jugement", de critères sociaux, dès qu'ils sont défavorables.
    C'est le refus assumé de toute autorité, de toute contrainte sociétale; et cela le plus publiquement possible.

    En fait, quand vous parlez de "vrais délinquants" (sic), c'est exactement l'encouragement à le devenir qui est donné, par la démonstration de la volonté d'impunité et le refus de toute sanction.

  • 156156
    156156     

    bravo!!!!on en attendait pas moins

  • newdays
    newdays     

    Les enseignants ne vont pas au travail pour se faire agresser, il y a un réel problème d'autorité maintenant dans ce pays, quel exemple cette mère de famille donne a son fils et devant les enfants! c'est inadmissible de voir ça et je trouve qu'un peu de prison ferme ferai réfléchir certains parents. Il y va de la responsabilité de chacun désormais pour que les choses changes. Se rendre à l'école c'est une chance pour les enfants les parents n'ont pas à dicter les règles mais doivent les accepter point!

Votre réponse
Postez un commentaire