En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Le retour éventuel aux farines animales, auquel réfléchit Bruxelles, divise les éleveurs. Problèmes de sous, de santé et d'image, ils ne laissent rien de côté dans cette question délicate.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mangersain
    mangersain     

    On aura tout vu ! ce n'est pas assez d'avoir rendu malade et tué des centaines de personnes en europe,ils veulent remettre ça.
    Le nombre de personnes décédées n'est-il pas suffisant? ces éleveurs sous prétexte de payer moins leur aliment pour animaux sont prêts à tout !!

    C'EST DE L'INCONCIENCE TOTALE !!

    Je vous souhaite vous les producteurs,de perdre toute votre clientéle,c'est tout le mal que je vous souhaite !

    Ce serait un crime contre l'humanité!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire