En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Ecole Anne-Frank à Arles où le petit Khoren a été retrouvé pendu en 2011
 

Le tribunal correctionnel de Tarascon examine ce mardi la responsabilité d'une enseignante de primaire, dont un élève de 11 ans s'était pendu accidentellement alors qu'il avait été exclu de la classe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • penda
    penda     

    45 minute, ce n'est plus une simple punition, c'est méchant, surtout que l'enfant est venu deux fois demander de revenir. à mon avis, il s'est bel et bien suicidé, car il s'est senti humilié, c'est tout, ce n'est pas un accident, si vous dites que c'est un accident pour que les autres enfants ne fassent pas pareil c'est bien, je sais pas, mais ça en est pas un.

  • Raimu 30
    Raimu 30     

    En voilà assez des exigences imposées de plus en plus aux enseignants. Les Instituteus ne sont pas des gardes-chiourmes. Leur rôle c'est d'instruire nos enfants, et non pas de faire la police entre les paresseux, les turbulents, et les imbéciles. Aves la démission des parents, il y aura de plus en plus d'accidents de ce genre. Mais n'accablons pas les Enseignants qui font ce qu'ils peuvent et même au delà !

  • Jean Aimarre2
    Jean Aimarre2     

    Malheureux accident mais accident tout de même. La maîtresse a simplement fait ce que n'importe quels "profs", aurait fait à sa place. L'élève est turbulent et perturbe la classe, hop, dehors ! Rien d'exceptionnel, d'immoral ou dangereux. L'enfant a voulu s'amuser et en est malheureusement décédé. Maintenant faut-il la condamner. Je ne suis pas sûre que cela règle le problème. Les parents en seront certainement satisfait mais voilà tout. Faut-il encore sortir de l'argent pour trouver un surveillant et une classe libre, dans toutes les écoles de France, pour surveiller les élèves difficiles ? A l'heure ou la difficulté est de faire des économies, tout en pourvoyant tout les postes d'enseignants, ça va être bien difficile.

  • criters
    criters     

    Pour que ça n'arrive plus un minimum d'éducation à leur enfant en leur expliquant qu'il fallait écouter la maîtresse aurait laissé ce garçon en vie.
    Aujourd'hui interdiction de la fessé, de punir dans le coin devant les autres enfants, de prévenir les parents car la plupart tiennent avec leurs progéniture,....
    Il ne faut pas oublier que l'école c'est pour la connaissances pas pour l'éducation (bonnes manières, le respect,.....)
    Après cela reste un drame ....

Votre réponse
Postez un commentaire