En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Eren JAB
    Eren JAB     

    La résidence alternée, ou plutôt égalitaire comme disent les Belges, je n'ose même pas en rêver...
    Depuis fin 2010, j'ai mon fils un samedi après midi toutes les deux semaines, cela semble suffisant pour le système judiciaire qui à "sursoité" comme ils disent à ma demande d'extension au samedi ET dimanche (il mnque un papier de l'autre partie). Ce statu quo dure depuis 3 ans !
    Mon fils vient de rentrer au CP, j'ai hâte" de le retrouver, de voir ses progrès, de l'encourager, de saisir l'instant magique où il saura lire.
    Mais en une après-midi tout les quinze jours, comment être papa ? Ceux qui ont la encore la chance de l'être en permanence peuvent-ils me répondre ?

    Savez-vous pourquoi il y a tant d'opposition à la Résidence Egalitaire, cette fameuse "RE" ? Mme Taubira a pourtant proclamé que l'EGALITE n'était pas négociable... Justement, c'est là une affaire de gros.. mais gros-gros sous !
    Tant de profession en vivent, de ce déséquilibre, la partie gagnante n'en est pas si coupable, elle change de régime, c'est tout.
    La location d'enfant rapporte beaucoup et fait prospérer avocat(es), huissiers, psycholoques, assitante sociales, expertes et d'inombrables associations sans compter toutes ces dames-juges qui réclament plus de moyen...
    Appliquer la Résidence Egalitaire (RE) serait ruiner tout cet écosystème ! En effet : à quoi bon se séparer, s'il n'y a plus une partie gagnante et l'autre, perdante et qui luttera sans cesse pour ne pas être un "sous-parents", engendrant dans sa lutte l'énorme business.

    Vous comprenez enfin pourquoi, à l'ère de l'égalité pour tous, rien n'est plus attaqué que la Résidence Egalitaire, vérifier, on dit que ce n'est pas bien pour l'enfant... Cessons cette jolie hypocrisie et disons la réalité : c'est vraiment bon pour le business.
    Vivement samedi que je retrouve mon petit bonhomme. Eh oui, ce lien est fort et notre société marchande l'exploite sans se soucier de son avenir, mais chut ! Recouvrons ce gigantesque business sous des propos faciles : l'homme est violent, la "RE", c'est pas bien pour l'enfant, d'ailleurs, on le lui demande pas son avis. "Papa où t'es ?", Si ce chanteur savait à quel point il a réconforté des centaines de milliers de papas désespérés. Merci infiniment à lui.
    En 2014, si je n'ai toujours pas mon samedi ET dimanche, demandé depuis 4 ans, je signerai la lettre de l'autre partie, qui consent à ne plus recevoir mon loyer (la pension) si je ne prends plus mon fils ces rares après-midi-là... C'est légal selon les avocates.
    Un petit garçon n'aura plus de papa, mais de nos jours, ce n'est plus important, n'est ce pas ?

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    AH ! BON ! ILS ne montent plus sur les "grues "? ZUT! alors ! c'était "folklo" pourtant !!

Votre réponse
Postez un commentaire