En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un élève d'une classe parisienne dans une école publique, face à un tableau numérique interactif.
 

François Hollande a annoncé un nouveau plan numérique pour l'école. La formation des enseignants aux nouvelles technologies s'avère prioritaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • gussaoc
    gussaoc     

    A rien de plus qu' une autre école! C'est le fond plus que la forme qui doit être l'objet de toute les attentions. Pourtant avec le recule je me rappelle cet instituteur du centre de la france qui contre sa hiérarchie avait décidé de maintenir l'écriture à la plume dans sa classe unique en campagne. Il affirmait, preuve à l'appui que si les débuts étaient plus laborieux, très rapidement les enfants en fin d'année avaient rattrapés les autres méthodes. Il affirmait aussi que les cahiers, et pour cause, étaient mieux tenus, car cela était plus difficile, il fallait faire preuve de rigueur et de soins. Et que le temps que l'élève mettait à remettre de l'encre sur sa plume régulièrement lui donnait du temps pour savoir comment écrire la suite. Vous le voyez la modernité n'est pas synonime de progrès, bien que je roule à moteur pas en calèche et que je suis là devant un ordi!!!!!!!!!! mais le clavier qui efface si c'est très pratique cela m'amène souvent à ne pas me relire et à expédier immédiatement.

Votre réponse
Postez un commentaire