En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Edouard Martin, délégué syndical de la CFDT à Florange
 

PORTRAIT - L’emblématique syndicaliste de la CFDT Edouard Martin est en première ligne depuis plusieurs mois pour défendre son usine de Florange, menacée de fermeture. Entre coups de gueule et larmes, un personnage à la trempe d’acier.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    ben va falloir en trouver d'autres si vous voulez obtenir un quota décent pour une coulée!

  • contribuableblanc
    contribuableblanc     

    De l'acier dans les veines ???? ce qu'il faut pas lire ..... Les médias gauchistes auront toutes les peines du monde à faire passer cette GONZESSE CHIALEUSE pour un gros dur..... Ahhhh ils adorent ça les médias gauchistes féministes ..... Un homme qui chiale devant tout le monde ... quel homme ..........

  • GrizzlyGrognon
    GrizzlyGrognon     

    J'aime pas les Syndicats, ni les syndicalistes qui ne sont souvent que de mauvais lobbyistes, parlant au nom des gens qu'il prétendent défendre tout en n'en représentant qu'une infime minorité ... Mais celui là .. je pense qu'il a viré sa cuti .. il ne parle plus au nom de son syndicat. il se bat pour des jobs, des vrais , des industriels .. Certes les financiers - Carambar en tête - ne croient plus à l'industrie .. bien plus facile de faire du fric en boursicotant à haute fréquence..et à faire venir tous vos iPad de chine en pleurant sur le taux de chômage .. mais le seul avenir de ce pays est dans son industrie, celle qu'il faut protéger quand elle existe et reconstruire là où les financier l'on démolie à coût de dividendes exigés... Comme on est fiers de voir Gemalto entrer au CAC40 .. mais GEMALTO, c'est de l'industrie, des machines qui découpent et impriment du plastique et des Wafers de Silicium pour en faire ces sacro-saintes cartes à puce que vous ignorez jusqu'au fond de vos iPhones mais aussi des ascenseurs, des voitures et de tous les merveilleux objets communicants dont vous vous délectez.. alors relevez vos manches et bossez , transformez de la matière réelle, produisez de la valeur pour ce pays et au moins, respectez les gens qui ont à la fois des coyances et des valeurs et qui se battent pour qu'elles perdurent !
    Je n'aime pas les Syndicats, ni les syndicalistes , mais je dis "Bravo" Mr Edouar Martin !

  • Carambar
    Carambar     

    Faudrait se reconvertir dans la fonte de l'or ! l'acier c'est fini en france! il se prend pour le Père Noel, il fait rêver mais tout le monde sait qu'il n'apportera rien en fin de compte ! Edouard rentre en Espagne, ils sont encore plus sinistrés... 26% de chomeurs

  • Georges Parolier
    Georges Parolier     

    Lettre ouverte à un emmerdeur de service :

    Le pédant est d'abord possédé d'un vice redhibitoire et incontrôlable : c'est un prof ! Il ne perd pas une occasion, ou plutôt, toutes les occasions lui sont bonnes, pour chercher à transmettre son savoir.

    Parce qu'il se croit sans cesse en situation d'enseignement, le pédant est aussi celui qui est invariablement socialement inadapté : enfermé dans son savoir, il ne communique jamais réellement avec ceux qui l'entourent, jamais il ne les écoute réellement. Il répond toujours à côté, et il est passé maître dans la digression oiseuse, ou encore dans l'art d'empêcher l'autre de parler à force de lui demander de le faire.

    Aussi est-il socialement inutile : , car il n'a rien compris, ou rien écouté. Le pédant est en réalité une sorte de parasite, car à l'occasion, il ne dédaigne pas l'argent, même s'il feint d'être désintéressé.

    Bien sûr, tout cela correspond aussi à un trait de caractère, largement répandu chez tous ceux qui sont spécialistes de quelque chose : il est vaniteux de son savoir, comme les auteurs le sont de leurs sonnets, comme les guerriers de leurs hauts faits militaires.Vaniteux aussi de l'étendue de son savoir : le pédant est forcément un encyclopédiste, il sait tout... et le reste, et il veut le faire savoir.

    Bref, le pédant est tout sauf un honnête homme : il ne sait se comporter ni poliment, ni efficacement en société, il manque de toutes les qualités qui font l'honnêteté, l'urbanité : attention à l'autre, discrétion et modestie, en particulier sur ce qu'il sait, enjouement tempérant le sérieux...

  • pierre76
    pierre76     

    Alors cher EDOUARD, content, pas trop mal!!!!Il est bon ton PATRON, par Mittal mais Hollande? Faudra en trouver d'autres pour défendre tes hauts fourneaux, tu sens depuis qu'il ne fonctionnent plus, le REFROIDISSEMENT dans vos relations..Bon nous comptons sur toi pour que ca chauffe, bon courage!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire