En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des écoliers dans une salle de classe, à Bordeaux, le 2 septembre 2014.
 

En France, les académies ne sont pas égales face à l'absentéisme des professeurs du premier degré, et leur non-remplacement. Les disparités sont même criantes entre certaines régions.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • spid
    spid     

    ont et plus a ça prés,la gauche va encore embaucher un stock de prof,qui 3mois après ,se mettent en maladie,et qui va couter du fric aux contribuables,car ce que disent pas ses gens,c est des classes de 10eleves qu ils voudrait,Mme belcasem a dit que tout c était bien passée la rentrée scolaire,pas un n as contredit,et aujourd’hui,il manque déjà 2000 prof,au lieu de leurs payer des mois d arrêt de maladie,a l anpe,si ils sont pas capable de faire leurs boulot,et ils verront ce que c est que de tourner en rond quand ont a rien,il as raison sarko sur un point,des CDD de 5ans,et après CDI si le travail et fait,ou arrêt du contrat,marre de ses feignasses qui veulent être payer ,et qui sont pas capable d instruire nos gosses

  • marina
    marina     

    Quel record !!! Ils sont fatigués avant de commencer l'année scolaire !!! Il ne faut pas chercher pourquoi les écoles privées font le plein !!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Se rassurer en se disant que 7% d'absence c'est dans la moyenne de la fonction publique ...
    Juste par curiosité, dans le privé c'est combien ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je me souviens l'année où j'ai passé le bac de français, on a eu ... 3 mois de cours de français.

  • beaudolo
    beaudolo     

    c'est étrange, au plus on augmente les effectifs de l4EN au plu s il y a d'absentéisme! avec les 60000postes en plus on arrive à plus d'enseignants que de classes, ce que les médias se gardent bien de dire d'ailleurs sauf tout audébut du quinquénat, mais l'Elysée est vite intervenu.
    Par ailleurs vous dites que "le taux d'absentéisme des professeurs se situe dans la moyenne de celui de la fonction publique d'Etat, où il s'élève à 7,3%." Bien évidemment vous ne prenez pas en compte l'absentéisme dans les armées qui s'élève à 0,7% (chez les militaires bien évidemment)!

  • sortilege
    sortilege     

    600 000 journées ?????? ça doit être dû aux cadences infernales !

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à sortilege)

    je crois que oui, les cadences sont infernales, (12heures de cours pour un agrégés scientifiques en classe scientifique) mais aussi aux vacances bien trop courtes pour exercer un troisième métier (le second étant les cours au CNED!)

  • carpinou57
    carpinou57     

    Ah les ravages du virus ébola!!!

  • kline
    kline     

    taux de remplacement : 87,96 %
    donc taux de non remplacement = 100 - 87,96 = 12,04 %
    12,04 % qui représentent donc 659 293 jours
    donc les jours non travaillés des professeurs du 1° degré ...
    c'est 5 475 855 de journées !!! pour 323 449 prof du 1° degré (source insee) ça fait du 17 jours chacun ... sachant qu'ils travaillent 175 jours par an... ça fait 10 % du temps non travaillé ... c'est pas trop mal...

  • Elminster
    Elminster     

    Impressionnant, ils travaillent 9 mois de l'année et ils trouvent le moyen de se taper une moyenne de 10/12 jours de "maladies" en plus par profs aux frais de la princesse.
    Sachant que certains aiment quand même leur métier et ne tombe pas malade au moindre week-end prolongé ensoleillé.
    Il doit y avoir des champions de l'absentéisme...

    Elminster
    Elminster      (réponse à Elminster)

    Correction 17 jours par an merci kline

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    les absences sont fonction de la météo

    un avis
    un avis      (réponse à LILLOIS)

    quelle profondeur d'analyse!... et en toute objectivité de surcroit

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire